Contenu sponsorisé Bannière Œuvre d'orient 12/2022 Bannière Œuvre d'orient 12/2022

Assemblée plénière de la CEF à Lourdes : le discours de clôture

Publié le 08/11/2022

Réunis en assemblée plénière, les évêques de France ont travaillé à identifier les « insuffisances graves » concernant l’affaire Santier et à clarifier la gestion des cas d’abus, y compris ceux commis par des évêques. Le cardinal Jean-Pierre Ricard a révélé par communiqué ce lundi s’être « conduit de façon répréhensible avec une jeune fille de 14 ans » il y a 35 ans, alors qu’il était curé de paroisse. Au total, 10 évêques français sont ou ont été mis en cause, a expliqué le président de la Conférence des évêques de France. Retrouvez tous les directs et les flashs de la rédaction de KTO.

Le discours de clôture d'Éric de Moulins-Beaufort

« Bouleversés et résolus » : le message des évêques de France

Le cardinal Ricard reconnait avoir commis des actes graves

Alors que l’Église est secouée depuis plusieurs semaines par l’affaire Santier, lors d’une conférence de presse ce lundi à Lourdes, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, a lu un communiqué du cardinal Ricard, reçu la veille par l’Assemblée des évêques français réunis à Lourdes. 

L'ancien archevêque de Bordeaux reconnaît : “j’ai décidé de ne plus taire ma situation et de me mettre à la disposition de la justice tant sur le plan de la société que sur celui de l’Église. (…) Il y a 35 ans, alors que j’étais curé, je me suis conduit de façon répréhensible avec une jeune fille de 14 ans. Mon comportement a nécessairement causé chez cette personne des conséquences graves et durables. Je m’en suis expliqué avec elle et je lui ai demandé pardon, je renouvelle ici ma demande de pardon ainsi qu’à toute sa famille.”

Les faits ont été signalés auprès du Procureur et du Dicastère pour la Doctrine de la Foi.

Mgr de Moulins-Beaufort a ensuite évoqué les autres cas concernant des évêques français. À ce jour, six cas d’évêques ont été mis en cause devant la justice civile ou canonique. S’ajoutent à ceux-là les affaires concernant Mgr Santier et le cardinal Ricard. Deux autres évêques, « plus en fonction » font l’objet d’enquête de la part de la justice civile et d'un procédure canonique après signalement d’un évêque. Un dernier évêque fait actuellement l’objet d’un signalement au procureur de la République et a reçu de mesures de restriction de son ministère de la part du Saint-Siège.

Dans son discours, Mgr de Moulins-Beaufort a reconnu également des “insuffisances graves” dans la gestion de l’affaire Santier, notamment concernant la publicité des sanctions. 

Flash 03:00
Abus : âpre travail de vérité pour les évêques
07/11/2022

A Lourdes, le président de la Conférence des évêques de France a fait un point sur l’avancée des travaux en ce q...


 

La chronologie de l'affaire Santier

L'affaire Santier avait poussé la conférence épiscopale à procéder à des ajustements de son programme de travail. Son président, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, avait annoncé le lancement d'une réflexion pour « des changements dans nos procédures, dans notre façon de les mener comme d'en communiquer les résultats ». Le 14 octobre dernier, Famille Chrétienne révélait que des sanctions avaient été décidées par Rome en octobre 2021 à l'encontre de Mgr Santier, évêque émérite de Créteil, pour des abus commis dans les années 1990. Mais ces faits qui expliquent le départ précipité de l'évêque, et ces mesures sont restés quasi confidentiels. Cette absence de communication a suscité colère et incompréhension chez de nombreux fidèles. A l'issu de la conférence de presse de lundi 7 novembre à Lourdes, la Conférence des évêques de France a mis à disposition la chronologie de l'affaire Santier.

 


"Ô Mort, où est ta victoire ?" la lettre pastorale des évêques de France sur la fin de vie

Pour contribuer au débat sur la fin de vie, les évêques de France ont écrit une lettre pastorale pour « regarder la mort avec des yeux de chrétien »", à lire et à travailler par les communautés.

 

Un an après la CIASE, un point d'étape pour l'Église de France

En novembre 2021, l'assemblée plénière était centrée sur le vote des résolutions contre la pédocriminalité dans l'Église, après la publication du rapport de la CIASE. Neuf groupes de travail ont été constitués pour approfondir différentes questions et formuler des propositions à l'assemblée plénière du printemps 2023. Les responsables de ces groupes vont être reçus par les évêques ce lundi 7 novembre pour une matinée en commun. L'occasion d'un point d'étape sur le travail accompli par ces groupes composés de laïcs, de religieux, de diacres, de prêtres et d'évêques, avec souvent la participation de personnes victimes d'abus.

La réforme des structures de la conférence épiscopale

Pas moins de six des temps de travail de cette assemblée sont consacrés au « chemin de transformation » des structures de la CEF. Cette réforme des instances de gouvernance, de décisions et d'actions est nécessaire, explique la CEF, « dans un monde qui change », alors que la précédente réforme date d'il y a 17 ans. Il y a un an, les évêques de France ont décidé de relancer la réflexion. Deux groupes de travail ont reçu la mission de formuler des propositions, d'une part sur les instances comme le conseil permanent, l'assemblée plénière que les évêques veulent vivre différemment ou les conseils épiscopaux jugés trop nombreux ; et d'autre part sur les dix services nationaux. Ils auront en charge de les finaliser pour le printemps 2023.

Deux temps d'échange consacrés à l'application de Traditionis Custodes dans les diocèses de France

Il n'était initialement prévu qu'un seul temps d'échange d'une heure, mais un second temps de travail a été rajouté au programme de cette assemblée plénière. Les évêques réunis à Lourdes ont pu échanger sur l'application pratique dans leur diocèse du Motu proprio Traditionis Custodes du pape François, près d'un an et demi après sa publication, les problèmes rencontrés, les résultats obtenus et le dialogue pastoral avec les fidèles.

Travail sur le ministère laïc

Premier point d'étape après une réflexion en diocèses et en province ecclésiastique. Comme le pape François l'y invitait dans son Motu Proprio Antiquum Ministerium du 11 mai 2021, les évêques de France ont échangé sur « l'instauration d'un ministère laïc, notamment la façon dont positionner ces nouveaux ministères par rapport aux ministères ordonnés et les missions confiées aujourd'hui à des laïcs dans l'Eglise ». L'assemblée a étudié des pistes pour définir « les contours et la formation des hommes et des femmes qui pourraient être appelés lecteur, acolytes et catéchistes en France », indique la CEF.

 

Message du pape François aux évêques de France

 

Discours d'ouverture de l'Assemblée plénière

 

03:14
Flash
Des ministères laïcs en France ?
06/11/2022

Réunis en assemblée plénière, les évêques de France ont ouvert ce dimanche 6 novembre 2022 la réflexion sur les...

04:37
Flash
Traditionis custodes : le défi de la communion
05/11/2022

Durant leur assemblée plénière à Lourdes, les évêques de France consacrent ce dimanche 6 novembre 2022 une séanc...

03:58
Flash
Réforme de la CEF : un chemin de transformation
04/11/2022

Réunis en assemblée plénière à Lourdes, les évêques de France travaillent à la réforme des structures de leur co...

03:00
Flash
Assemblée plénière sous tension
03/11/2022

A Lourdes, les premières heures du travail des évêques de France en assemblée plénière sont marquées par l’affai...

Les précédentes Assemblées plénières à Lourdes

03:14
Flash
Bilan de l’assemblée plénière de printemps
08/04/2022

Ce vendredi 8 avril, l’assemblée plénière de printemps des évêques de France s’est cloturée à Lourdes. Retour su...

05:12
Flash
Assemblée plénière des évêques : bilan du travail sur l’écologie
06/04/2022

En ce deuxième jour d’assemblée plénière à Lourdes, les évêques de France ont clôturé leur séquence sur l’écolog...

04:03
Flash
Les évêques de France en communion avec l’Ukraine
05/04/2022

Ce mardi 5 avril débute l’assemblée plénière des évêques de France, à Lourdes. Au coeur de leurs travaux, l’écol...

03:52
Flash
Nouvelle présidence et réforme de la CEF
07/04/2022

Ce jeudi 7 avril, Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, a été réélu président de la Conférence de é...

04:11
Actualités
Les évêques, le Pape et la CIASE
14/12/2021

Comme chaque année après leur Assemblée plénière, le président et les vice-présidents de la Conférence des évêqu...