Contenu sponsorisé Terralto

574 résultats pour votre recherche sur « careme »

 Vidéos & Podcasts

 Pages spéciales

 Émissions

 Vu sur le web

  • 05/03/2014
    Auprès des réfugiés syriens
    Pour marquer l’entrée en carême sous le signe de la solidarité avec les chrétiens d’Orient, KTO se rend auprès des syriens, réfugiés au Liban et en Jordanie, victimes des trois années d’un terrible conflit devenue guerre civile. Des centaines de milliers de familles sont sur les routes en quête de sécurité. Au Liban, de El Kaa à quelques kilomètres de la frontière avec la Syrie, à Beyrouth ou Amman en Jordanie, les chrétiens se sont engagés depuis de nombreux mois malgré leur peu de moyens pour accueillir, réconforter, scolariser les enfants. Car sortir de la logique de la haine passe aussi par l’éducation de ces jeunes issus de différentes appartenances ethniques et confessionnelles. Philippine de Saint Pierre, avec la rédaction de KTO, vous emmène à la rencontre de ces chrétiens. Rencontre avec SB Ignace Youssef III (patriarche d’Antioche et de tout l’Orient pour les syriaques catholiques), Père Lian Nasrallah (curé de la paroisse grecque melkite St Elie d’El Kaa), Soeur Afaf Abou Samra (directrice des écoles des soeurs des Saints-Coeurs de Jésus et de Marie) et Mgr Pascal Gollnisch (Directeur général de l’OEuvre d’Orient). Une émission en partenariat avec l’OEuvre d’Orient.
  • 01/03/2014
    Quel est le sens spirituel du Carnaval et du Mardi Gras ?
    Carnaval et Mardi Gras, des traditions empreintes de fête et d’excès en tout genre, extrêmement suivies dans le monde entier. Mais qui se souvient de la spiritualité qui les porte ? Le Pourquoi du Comment vous propose de revenir aux origines, des premiers Carnavals romains aux temps d’abandon et d’opulence instaurés par l’Eglise pour permettre aux chrétiens de mieux vivre les privations liées au Carême.
  • 22/02/2014
    D’où vient l’expression "Porter au pinacle" ?
    "Porter au Pinacle" signifie "faire l’éloge appuyé de quelqu’un ou de quelque chose". Mais en quoi cette expression fait-elle référence à un épisode de la vie de Jésus ? A quelques jours du début du carême, retour sur les tentations que le Christ a combattu dans le désert, et sur une épreuve que le diable lui a proposé : monter au pinacle et sauter dans le vide...
  • 26/03/2013
    L’Orthodoxie, ici et maintenant
    Après la période de pré-Carême, l’Église orthodoxe s’apprête à rentrer dans le temps du Grand Carême de Pâques qui commence lundi 18 mars. L’émission "L’Orthodoxie, Ici & Maintenant" de mars 2013 reviendra dans la deuxième partie de "La montée vers Pâques en son et image", sur "Les dimanches du Grand Carême et leur signification dans la tradition orthodoxe". Le dossier de cette émission sera consacré à "l’enseignement de la théologie orthodoxe en France: l’apport de l’Institut Saint Serge: histoire et perspective". Carol Saba recevra pour ce faire Michel Stavrou, professeur de théologie des dogmes à l’Institut Saint Serge. L’émission proposera également un reportage, "L’icône bulgare, exposée en France". L’actualité orthodoxe du mois sera présentée avant de terminer avec le Lexikon illustré, consacré ce mois-ci, à la crise iconoclaste et au triomphe de l’orthodoxie, à travers l’explication de deux termes "I comme Iconoclasme" et "D comme Dimanche du Triomphe de l’Orthodoxie".
  • 24/03/2013
    "Le monde chante la gloire de Dieu" par le cardinal André Vingt-Trois
    En cette "Année de la foi", les conférences de Carême prennent une figure nouvelle. Deux aspects inédits les caractérisent : développant le thème "Croire, une chance pour tous", elles sont données par le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris et ses cinq vicaires généraux. Ensemble, ils mettent en oeuvre la mission d’annoncer l’Evangile à tous les hommes qui est la première tâche de l’évêque selon la Tradition de l’Eglise, proclamée par la liturgie de l’ordination et redite avec force par le concile Vatican II. Attentifs aux doutes et aux questions d’un monde où l’existence de Dieu n’a rien d’une évidence, le cardinal et ses vicaires généraux partageront leur conviction que, dans un monde sécularisé, il est pertinent de croire, et de croire en Jésus le Seigneur. A l’issue de chaque conférence, le cardinal Vingt-Trois conduit un temps de prière en méditant à partir de la conférence entendue. La prière sera soutenue par l’adoration eucharistique et accompagnée par le chant de la Maîtrise et par l’orgue.
  • 24/03/2013
    L’Orgueil
    Dernière émission de la série de Carême consacrée aux sept péchés capitaux, ce numéro de "La foi prise au mot" nous entraîne à comprendre ce qu’est le péché capital d’orgueil. Certains moralistes en ont fait le pire de tous les péchés, celui d’Adam, celui qui entraîne tous les autres. D’ailleurs, les théologiens nous disent que Satan, qui était le plus beau de tous les anges, s’étant révolté par orgueil contre Dieu, a entraîné dans sa chute les démons. Comment donc comprendre ce péché d’orgueil ? Comment le situer par rapport à la fierté, la gloire, la superbe, la vanité ou tout simplement à l’ambition ? L’orgueil ne peut-il pas être une source d’énergie ? Pour en parler, le père Potez, curé de la paroisse Notre-Dame du Travail, à Paris, et le frère David Macaire, dominicain, répondront aux questions de Régis Burnet. Une émission à voir comme antidote à l’orgueil de nos sociétés occidentales, souvent prométhéennes.
  • 17/03/2013
    "Croire en Dieu, une option ?" par Mgr Eric de Moulins-Beaufort
    En cette "Année de la foi", les conférences de Carême prennent une figure nouvelle. Deux aspects inédits les caractérisent : développant le thème "Croire, une chance pour tous", elles sont données par le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris et ses cinq vicaires généraux. Ensemble, ils mettent en oeuvre la mission d’annoncer l’Evangile à tous les hommes qui est la première tâche de l’évêque selon la Tradition de l’Eglise, proclamée par la liturgie de l’ordination et redite avec force par le concile Vatican II. Attentifs aux doutes et aux questions d’un monde où l’existence de Dieu n’a rien d’une évidence, le cardinal et ses vicaires généraux partageront leur conviction que, dans un monde sécularisé, il est pertinent de croire, et de croire en Jésus le Seigneur. A l’issue de chaque conférence, le cardinal Vingt-Trois conduit un temps de prière en méditant à partir de la conférence entendue. La prière sera soutenue par l’adoration eucharistique et accompagnée par le chant de la Maîtrise et par l’orgue.
  • 17/03/2013
    La paresse
    Sixième péché capital passé aux cribles des questions de Régis Burnet dans cette série de Carême, la paresse ne semble épargner personne. On la nomme même "la mère de tous les vices ". Pourquoi ce péché, qui paraît véniel, serait-il si grave ? Comment a-t-on pu ranger l’ "aimable " paresse parmi les sept péchés capitaux ? N’est-elle pas, finalement, qu’un " péché mignon " ? Pour y répondre, le père François Potez, curé de la paroisse Notre-Dame du Travail, à Paris, et Luc Adrian, journaliste et co-auteur du livre " Les 7 péchés capitaux ou ce mal qui nous tient tête ". Durant ces 52 minutes de discussion, l’occasion nous est donnée de mieux cerner ce péché capital qui en induit d’autres et s’assimile dans certains cas à l’acédie. Celle-ci, selon saint Thomas d’Aquin, implique en effet un certain dégoût de l’action. Enfin, nous verrons au cours de cette émission, comment la banalisation du Mal peut être un (mauvais) fruit de la paresse. C’est le cas dans les régimes totalitaires, quand à force de rester passif face au mal, les citoyens peuvent presque mécaniquement devenir des agents du mal, qui ne réfléchissent plus en profondeur sur ce qu’ils accomplissent.
  • 10/03/2013
    "Croire et douter" par Mgr Michel Aupetit
    En cette "Année de la foi", les conférences de Carême prennent une figure nouvelle. Deux aspects inédits les caractérisent : développant le thème "Croire, une chance pour tous", elles sont données par le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris et ses cinq vicaires généraux. Ensemble, ils mettent en oeuvre la mission d’annoncer l’Evangile à tous les hommes qui est la première tâche de l’évêque selon la Tradition de l’Eglise, proclamée par la liturgie de l’ordination et redite avec force par le concile Vatican II. Attentifs aux doutes et aux questions d’un monde où l’existence de Dieu n’a rien d’une évidence, le cardinal et ses vicaires généraux partageront leur conviction que, dans un monde sécularisé, il est pertinent de croire, et de croire en Jésus le Seigneur. A l’issue de chaque conférence, le cardinal Vingt-Trois conduit un temps de prière en méditant à partir de la conférence entendue. La prière sera soutenue par l’adoration eucharistique et accompagnée par le chant de la Maîtrise et par l’orgue.
  • 03/03/2013
    "Les chrétiens, lumière du monde ?" par Mgr Renauld de Dinechin
    En cette "Année de la foi", les conférences de Carême prennent une figure nouvelle. Deux aspects inédits les caractérisent : développant le thème "Croire, une chance pour tous", elles sont données par le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris et ses cinq vicaires généraux. Ensemble, ils mettent en oeuvre la mission d’annoncer l’Evangile à tous les hommes qui est la première tâche de l’évêque selon la Tradition de l’Eglise, proclamée par la liturgie de l’ordination et redite avec force par le concile Vatican II. Attentifs aux doutes et aux questions d’un monde où l’existence de Dieu n’a rien d’une évidence, le cardinal et ses vicaires généraux partageront leur conviction que, dans un monde sécularisé, il est pertinent de croire, et de croire en Jésus le Seigneur. A l’issue de chaque conférence, le cardinal Vingt-Trois conduit un temps de prière en méditant à partir de la conférence entendue. La prière sera soutenue par l’adoration eucharistique et accompagnée par le chant de la Maîtrise et par l’orgue.
  • 26/02/2013
    Partager
    Le partage est avec le jeûne et la prière, un pilier du carême qui nous rend plus proche de Dieu et de notre prochain. En recommandant le partage, Jésus exige qu’il soit désintéressé, sans rien attendre en retour. « Quand tu fais l’aumône, dit-il, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite afin que ton aumône reste dans le secret. Ton père voit ce que tu fais dans le secret, il te le revaudra ».
  • 26/02/2013
    L’Orthodoxie, ici et maintenant
    À l’approche de la fête de Pâques, la "Fête des Fêtes", célébrée cette année par les chrétiens orthodoxes le dimanche 5 mai, l’émission "L’Orthodoxie, Ici & Maintenant" de février 2013 reviendra en image sur les "Différentes étapes de la montée vers Pâques dans la Tradition Orthodoxe", qui démarre avec le début du Triode, le dimanche 24 février, dimanche du Pharisien et du Publicain. Le dossier de cette émission sera consacré à "la communication chrétienne orthodoxe en France: historique, mission, outils & impératifs". Carol SABA recevra pour ce faire Christophe LEVALOIS, prêtre orthodoxe, enseignant, rédacteur en chef du site Orthodoxie.com, membre de la commission Médias de l’AEOF (présidée par Carol SABA) et auteur du livre "Prendre soin de l’autre. Une vision chrétienne de la communication" (CERF, Collection Orthodoxie, 2012). L’émission proposera également un Reportage, "Entre la cathédrale de Paris des Saints Archanges et le siège de Limours", sur l’histoire et l’actualité de la Métropole orthodoxe roumaine. L’actualité orthodoxe du mois sera présentée en image avant de terminer avec le LEXIKON, consacré ce moi-ci, agenda pascal oblige, à la signification du terme "Triode du Grand Carême de Pâques." (Carol SABA)
  • 24/02/2013
    L’Envie
    Après la gourmandise et l’avarice, c’est au tour de l’envie d’être décortiquée dans la série de Carême sur les sept péchés capitaux. Moins matérialisable que les deux premiers péchés cités à l’instant, l’envie frappe pourtant tout le monde et a des conséquences désastreuses pour la paix du coeur et la concorde des peuples. L’envie ne se cache-t-elle pas, par exemple, derrière le désir d’égalité que nous retrouvons si fréquemment dans l’actualité et dans la bouche de ceux qui revendiquent tel ou tel droit ? Quand l’envie nous prend de recevoir honneurs et gloire, reconnaissance ou notoriété, notre âme ne se trouble-t-elle pas jusqu’à nous faire perdre la paix du coeur ? Pour parler de ce péché d’envie, le père François Potez, curé de la paroisse Notre-Dame du Travail à Paris et le père Bruno Feillet, curé-doyen de Valenciennes et professeur de théologie morale au séminaire interdiocésain de Lille répondent aux questions de Régis Burnet. Au cours de ces 52 minutes de "La foi prise au mot", ces deux invités livrent ce que leur expérience de pasteurs leur a appris de l’envie et la manière de la combattre par exemple en refusant de dire des médisances pendant le Carême.
  • 24/02/2013
    Le Seigneur m’appelle à gravir la montagne
    Le Pape Benoit XVI a prié le dernier Angélus en public de son Pontificat avec plus de 100.000 fidèles réunis sous les fenêtres du Palais apostolique donnant sur la Place Saint Pierre à Rome. Beaucoup de romains et d’italiens, mais aussi des pèlerins du monde entier ont partagé émotion et prière alors que le Pape a médité sur l’Evangile de ce deuxième dimanche de Carême. Le Saint Père a également largement évoqué l’appel du Seigneur " à gravir la montagne " pour se consacrer encore plus à la prière et à la méditation. Cela ne signifie pas " abandonner l’Eglise ", mais continuer à la servir " d’une manière plus adaptée à son âge et à ses forces.
  • 24/02/2013
    "Croire dans l’Eglise" par Mgr Jérôme Beau
    En cette "Année de la foi", les conférences de Carême prennent une figure nouvelle. Deux aspects inédits les caractérisent : développant le thème "Croire, une chance pour tous", elles sont données par le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris et ses cinq vicaires généraux. Ensemble, ils mettent en oeuvre la mission d’annoncer l’Evangile à tous les hommes qui est la première tâche de l’évêque selon la Tradition de l’Eglise, proclamée par la liturgie de l’ordination et redite avec force par le concile Vatican II. Attentifs aux doutes et aux questions d’un monde où l’existence de Dieu n’a rien d’une évidence, le cardinal et ses vicaires généraux partageront leur conviction que, dans un monde sécularisé, il est pertinent de croire, et de croire en Jésus le Seigneur. A l’issue de chaque conférence, le cardinal Vingt-Trois conduit un temps de prière en méditant à partir de la conférence entendue. La prière sera soutenue par l’adoration eucharistique et accompagnée par le chant de la Maîtrise et par l’orgue.