Dimanche 15 mai, 10 nouveaux saints pour l'Église !

10 nouveaux saints pour l'Église ! Ce dimanche 15 mai, dix bienheureux sont canonisés à Rome, parmi eux, les Français Charles de Foucauld, Marie Rivier et César de Bus.

Joie pour toute l'Église ! Dimanche 15 mai, à 10h, lors de la messe et du rite de canonisation, dix bienheureux ont rejoint le canon des saints. Venant de différents horizons et de différentes époques, Titus Brandsma, Devasahayam Lazare Pillai, César de Bus, Luigi Maria Palazzolo, Giustino Maria Russolillo, Charles de Foucauld, Marie Rivier, Maria Francesca di Gesù Rubatto, Maria di Gesù Santocanale et Maria Domenica Mantovani ont été canonisés par le pape François.

 

 

Ces figures chrétiennes, par leur charisme, leur dévouement au Christ, leurs vertus héroïques ou même leur martyre, peuvent encore nous inspirer aujourd'hui.

Commandez dès aujourd'hui le DVD sur la canonisation des 10 bienheureux dont Charles de Foucauld :Boutique en ligne

La programmation spéciale de KTO pour découvrir les bienheureux

 

César de Bus - Une vie consacrée à la doctrine chrétienne

Originaire de Cavaillon, sur les bords de la Durance, César de Bus (1544 - 1607) vécut un temps à la cour frivole de la reine Catherine de Médicis. Il participe au massacre des protestants, le jour de la Saint-Barthélemy. L’arrivée d’Henri IV lui fait quitter Paris. A Avignon, une de ses servantes obtient sa conversion par ses prières insistantes. Il se repend et, renonçant à sa vie de gentilhomme mondain, se fait prêtre. Après s’être longtemps interrogé sur la façon d’exercer son sacerdoce dans un pays meurtri par les guerres de religion, il fonde la Congrégation des Pères de la Doctrine chrétienne en 1592 pour l’enseignement catéchétique et scolaire des jeunes. Béatifié par Paul VI en 1975, il est canonisé le 15 mai 2022. Ce documentaire du diocèse d’Avignon rend hommage à l’homme et à son oeuvre. Une production du Diocèse d’Avignon 2022 - Réalisée par Elziario Bandeira

Dimanche 15 mai à 08h00

 

 

 

 

Sur les pas de Charles de Foucauld

Le 1er décembre 1916, Charles de Foucauld meurt dans le Hoggar, en Algérie. Nous sommes en plein dans la Grande Guerre, et les esprits sont bien occupés autrement ! Peut-être que Charles de Foucauld serait resté dans l’ombre, si en 1921, René Bazin ne lui avait consacré une biographie qui fût un énorme succès. L’empreinte de Charles de Foucauld n’allait alors cesser de grandir, jusqu’à sa béatification en 2005 par le pape Benoît XVI. Le parcours de Charles de Foucauld est d’une incroyable richesse et peut donner lieu à de multiples histoires. Ce qui nous intéresse tout particulièrement dans ce film, c’est l’empreinte profonde de ses choix humanistes sur notre monde occidental. En effet, comment son parcours au Maghreb, ses expériences, et ses écrits nous aident à mieux comprendre la complexité de la rencontre entre les civilisations et nous éclairent sur la fragilité de la paix. De son voyage au Maroc jusqu’à son installation définitive dans le Hoggar, nous suivons son chemin. Une production Camp de Base, avec la participation de KTO 2016, réalisée par Caroline Puig Grenetier.

Dimanche 15 mai à 09h00

 

 

Saint Charles de Foucauld

Le 15 mai 2022, un nouveau saint est élevé sur les autels : Charles de Foucauld. Militaire, converti, mystique, apôtre de la pauvreté, ami de l’islam et de la culture des Touaregs, son itinéraire complexe et parfois tourmenté le rend d’une surprenante actualité. Qui fut Charles de Foucauld et comment peut-il nous parler aujourd’hui ? Régis Burnet reçoit le Père Escudier et Margarita Saldaña.

Dimanche 15 mai à 20h35

 

 


Les 10 nouveaux saints
Charles de Foucauld

Charles de Foucauld (1858-1916), prêtre et ermite assassiné en Algérie, béatifié en 2005

Militaire français issu de la noblesse, explorateur et géographe, Charles de Foucauld se sent appelé à tout laisser pour suivre Jésus. Pèlerin en Terre Sainte, il entre à la Trappe le 15 janvier 1890. En quête de pauvreté et d'abnégation, il quitte les Trappistes pour devenir domestique chez des sœurs clarisses. De retour en France, il est ordonné prêtre. A la recherche de plus de radicalité, il devient ermite en Algérie. Son ermitage accueille tout le monde, quel que soit leur religion. La Prière d’abandon forme le cœur de sa spiritualité. En 1904, il part vivre chez les Touaregs dans le Sahara algérien. Il est assassiné le 1er décembre 1916 à Tamanrasset, devant la porte de son ermitage.

Il est béatifié en 2005 par Benoît XVI. En 2016, la veille de la fête du père de Foucauld, dans la chapelle du lycée Saint Louis de Saumur, un charpentier fait une chute qui aurait dû être mortelle et s’en sort sans séquelles. Le miracle par « évitement » est reconnu.

05:46
Trois questions à ...
La canonisation de Charles de Foucauld en Algérie
11/05/2022

Ce dimanche 15 mai, 10 bienheureux seront canonisés par l’Eglise catholique dont le Bienheureux Charles de Fouca...

52:39
La Foi prise au Mot
Charles de Foucauld
23/10/2016

Le premier décembre de cette année, nous fêtons le centenaire de la disparition de Charles de Foucauld. Militair...

01:15:00
Direct à Notre-Dame de Paris
Méditation au pied de la croix avec Charles de Foucauld
15/04/2022

Ce 15 avril 2022 à 12h15, Vendredi Saint, une méditation autour des textes de Charles de Foucauld est proposée...

04:10
Focus
Le miraculé de Charles de Foucauld témoigne !
03/05/2022

Pour la première fois, Charle, le miraculé de Charles de Foucauld a accepté de témoigner, ce vendredi 29 avril,...

Marie Rivier

Marie Rivier (1768-1838), religieuse française, fondatrice de la Congrégation des Sœurs de la Présentation de Marie

Née à Montpezat-sous-Bauzon, dans le diocèse de Viviers, une chute handicape Marie Rivier alors qu’elle a moins de deux ans. Elle se tourne vers Marie et fonde à 18 ans une école pour annoncer Jésus-Christ aux jeunes filles, avec une formation humaine et chrétienne. Pendant les années de Terreur, où la déchristianisation empêche de pratiquer librement, elle convoque en secret les assemblées du dimanche. En 1796, elle fonde la Congrégation des Sœurs de la Présentation de Marie. Elle ouvre plusieurs écoles pour jeunes filles et garçons qui accueillent tant des orphelins que des nobles, des catholiques et des protestants, dans un contexte toujours difficile après la Révolution française. Pie XI la surnommait la « femme apôtre ». À sa mort en 1838, elle aura fondé 141 écoles dans 14 diocèses.

Elle est béatifiée en 1982 par Jean-Paul II. En 2015, un miracle survenu aux Philippines est attribué à Marie Rivier.

03:10
Actualités
Soeur Marie Rivier, la sainte ardéchoise
05/05/2022

Les Soeurs de la Présentation de Marie se préparent pour la canonisation de leur fondatrice, Soeur Marie Rivier,...

Cesar de Bus

César de Bus (1554-1607), prêtre français, fondateur de la Congrégation des Pères de la Doctrine chrétienne et des Ursulines

Originaire de Cavaillon (Vaucluse), César de Bus a dans les premières années de sa vie une vie mondaine, avant de tourner son attention vers les plus pauvres. Ordonné prêtre à 38 ans, il s’est attaché à l’évangélisation des campagnes, des enfants et des analphabètes. Le fondateur de la Congrégation des Pères de la Doctrine chrétienne s’appuie sur des catéchèses attractives et faciles à comprendre. Il a ainsi renouvelé la formation des fidèles en France, alors que les décrets du Concile de Trente peinaient à être mis en œuvre.

Béatifié en 1975, Paul VI déclare alors : « cette grande figure du passé avait vraiment poussé les vertus évangéliques jusqu'à l'héroïsme, et qu'elle était vraiment digne d'éloge ». C’est par un miracle reconnu d’une jeune femme de Salerne, en Italie, qu’il est canonisé.

César de Bus - Une vie consacrée à la doctrine chrétienne

Un film documentaire à voir dimanche 15 mai, à 8h00 et lundi 16 mai, à 11h00.

Une production du Diocèse d'Avignon 2022 - Réalisée par Elziario Bandeira

Luigi Maria Palazzolo

Luigi Maria Palazzolo (1827-1887), prêtre italien, fondateur de la Congrégation des Sœurs des Pauvres et des Frères de la Sainte Famille

Dès son adolescence, Luigi Maria Palazollo s'attache à visiter les malades les plus pauvres. Ordonné prêtre par l’évêque de Bergame, Luigi Maria Palazzolo organise le patronage paroissial des garçons en 1855. Conscient qu'il doit aussi s'occuper de l’éducation religieuses des jeunes femmes, il fonde la congrégation des Sœurs des pauvres de Bergame en 1869. Il éprouve un jour un grand désir de pauvreté, vend ses biens hérités au profit des pauvres et s’adonne à l’accueil des orphelins, avec les Frères de la Sainte Famille. L’accès à l’éducation pour tous est au centre de son œuvre.

Ses vertus héroïques et deux miracles attribués à l’intercession de Luigi Maria Palazzolo approuvés,il est béatifié par Jean XXII en 1963. La guérison en 2015 d’une sœur des Pauvres, sa congrégation, est constatée comme un miracle, ouvrant à sa canonisation.

Giustino Maria Russolillo

Giustino Maria Russolillo (1891-1955), prêtre italien, fondateur de la Société des Divines Vocations et de la Congrégation des Sœurs des Divines Vocations ;

Giustino Maria Russolillo est ordonné prêtre en 1913. Conscient de la sécularisation de la société et des difficultés des prêtres, le père Giustino fonde en 1920 la Société des Divines Vocations, aussi appelés les Pères vocationnistes. Elle est destinée à accueillir, former et accompagner les vocations sacerdotales et religieuses. Giustino Maria Russolillo considère la sainteté comme accessible à chaque homme. Dans cet esprit, les Vocationnistes fondent après sa mort l'Institut des Apôtres de la sanctification universelle.

Béatifié en 2011 par Benoît XVI, après la reconnaissance d’un miracle, Giustino Maria Russolillo est canonisé après la guérison prodigieuse d’un jeune religieux Vocationniste.

Titus Brandsma

Titus Brandsma (1881-1942), prêtre néerlandais profès de l'Ordre du Carmel, journaliste, mort martyr au camp de concentration de Dachau

Ordonné prêtre en 1905, il est envoyé à Rome pour suivre des cours à l'Université pontificale grégorienne. À son retour aux Pays-Bas, il enseigne la philosophie et les mathématiques au lycée carmélite d'Oss. Il commence à collaborer pour plusieurs titres de journaux catholiques. En 1935, l'évêque d'Utrecht le nomme assistant ecclésiastique de l'association des journalistes catholiques du pays, qui représente une trentaine de journaux à l'époque. En pleine montée du nazisme, le père Titus enseigne à l'université : dans des cours sur l'idéologie nazie, il dénonce la déformation idéologique, l'approche païenne et anti-humaine du nazisme. Arrêté en janvier 1942, il est d'abord emmené en prison avant d'être transféré au camp de concentration de Dachau en juin 1942. Pendant cette période, il écrit sur la vie de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. L'infirmier qui l'a tué s'est par la suite converti et a témoigné au procès en béatification du père Titus Brandsma.

Béatifié en 1985 par Jean-Paul II en raison de son martyre, il est désormais canonisé par la guérison miraculeuse d’un prêtre profès de l'Ordre du Carmel.

Lazare Pillai

Lazare Devasahayam Pillai (1712-1752), martyr laïc, converti de l'hindouisme, tué en Inde en 1752

Officier militaire de la cour du roi, Devasahayam Pillai rencontre un capitaine de l’armée hollandaise qui lui fait découvrir le livre de Job, alors que sa famille traverse alors plusieurs épreuves. Devasahayam Pillai demande à être baptisé et prend le prénom de Lazare, à l’âge de 32 ans. Il commence alors à évangéliser. Irritée, la communauté des brahmanes le fait emprisonner. Torturé pendant trois ans, il ne renie pas sa foi chrétienne. Il est fusillé le 14 janvier 1752, à 39 ans. Jeté dans la forêt, son corps est récupéré par des chrétiens qui l’enterrent devant l'autel de l'église Saint-François-Xavier. Elle devient plus tard la cathédrale du diocèse de Kottar, au sud de l'Inde.

Béatifié pour son martyr en 2012 par Benoît XVI, un miracle survenu en 2015 lui est reconnu.

Maria Francesca di Gesu

Maria Francesca di Gesù (1844-1904), religieuse italienne, fondatrice des sœurs tertiaires capucines de Loano, missionnaire en Uruguay et en Argentine

Anna Maria Rubatto perd son père à l’âge de 4 ans, et sa mère à 19 ans. Mue d’une profonde spiritualité, elle consacre les premières années de sa vie à des œuvres de charité. Sa foi l’incite à se mettre au service des autres, particulièrement des pauvres et des malades, qu’elle soigne. À 40 ans, un père capucin lui propose de devenir directrice d’une communauté féminine qui était en construction. Elle fonde ainsi les Sœurs tertiaires capucines en 1885, qui deviendront en 1975 les Capucines de la Mère Rubatto. Après plusieurs extensions en Italie, la communauté ouvre des maisons en Amérique latine, en milieu rural. L’Église reconnaît son travail inlassable et d’un constant héroïsme pour les plus petits.

Après un premier miracle en Uruguay, elle devient la première bienheureuse d’Uruguay, en 1993. Un deuxième miracle se produit au début du XXIe siècle, conduisant à sa canonisation.

Maria di Gesu

Maria di Gesù Santocanale (1852-1923), religieuse italienne, fondatrice de la Congrégation des Sœurs Capucines de l'Immaculée de Lourdes

Carolina Santocanale est née en Sicile. À 19 ans, elle exprime le souhait de consacrer sa vie à Dieu. Si au départ, elle désirait vivre cloitrée, elle ressent ensuite la nécessité d’aider les pauvres, les malades et les jeunes filles. Avec le curé de la paroisse de Cinisi en Sicile, elle fonde une œuvre d’inspiration franciscaine. En 1887, avec plusieurs jeunes, elles prennent l’habit tertiaire régulier et commencent un apostolat de visite et de service aux pauvres et aux malades. Elles fondent un orphelinat et un internat. L’Ordre des Frères Mineurs Capucins leur accorde un décret d’agrégation. Pendant la Première Guerre mondiale, Maria di Gesù éprouve de nombreuses difficultés. Faute de moyen, elle doit fermer le noviciat. Le 24 janvier 1923, l’archevêque ordonne la réouverture du noviciat et la Congrégation est érigée en institut de droit diocésain. Trois jours plus tard, le 27 janvier, Maria di Gesù Santocanale décède.

Béatifiée par François en 2016, elle a aussi été déclarée vénérable en 2021, avant d'être canonisée cette année.

Maria Domenica

Maria Domenica Mantovani (1862-1932), religieuse italienne, cofondatrice et première supérieure générale de l’Institut des Petites Sœurs de la Sainte Famille

Maria Domenica a vécu dans sa famille jusqu’à ses 30 ans. Attachée à l’apprentissage puis à l’enseignement du catéchisme, elle fait preuve d’une profonde sensibilité religieuse et chrétienne. En 1892, six ans après avoir fait vœu de virginité perpétuelle, la sœur Maria Domenica Mantovani et le père Giuseppe Nascimbeni fondent les Petites sœurs de la Sainte-Famille, une congrégation enseignante et hospitalière. Marqué par la piété de la religieuse, le prêtre italien la guide pour réaliser son rêve, devenir une sainte. À la mort du fondateur, elle continue avec sagesse, humilité et un grand abandon à Dieu à diriger l’Institut.

Béatifiée en 2003 par Jean-Paul II après un miracle reconnu, elle est canonisée pour un deuxième guérison dans le diocèse de Bahía Blanca en Argentine.

Conférences de Carême sur Charles de Foucauld
01:00
Conférences de Carême
Conférence de Carême : Charles de Foucauld, itinéraire de conversions (1/4)
13/03/2022

Ce dimanche 13 mars à 16h00, suivez en direct la conférence de Carême de Mgr Jean-Marc Aveline sur Charles de Fo...

01:00
Conférences de Carême
Conférence de Carême : Charles de Foucauld, itinéraire de conversions (2/4)
20/03/2022

Ce dimanche 20 mars à 16h00, suivez en direct la conférence de Carême de Mgr Jean-Marc Aveline sur Charles de Fo...

01:00
Conférences de Carême
Conférence de Carême : Charles de Foucauld, itinéraire de conversions (3/4)
27/03/2022

Ce dimanche 27 mars à 16h00, suivez en direct la conférence de Carême de Mgr Jean-Marc Aveline sur Charles de Fo...

Conférences de Carême
Conférence de Carême : Charles de Foucauld, itinéraire de conversion (4/4)
03/04/2022

Ce dimanche 3 avril à 16h00, suivez en direct la conférence de Carême de Mgr Jean-Marc Aveline sur Charles de Fo...

Tous appelés à être saint
05:29
Vies de famille
Devenir saint en famille : tous appelés à la sainteté (1/3)
27/04/2022

Certaines familles ont été bousculées par la vie, avec des parcours difficiles. Famille monoparentale, famille r...

05:26
Vies de famille
Devenir saint en famille : un appel au quotidien (2/3)
04/05/2022

« Ramasser une épingle par amour peut sauver une âme" disait sainte Thérèse de Lisieux. Et le pape François rapp...

15:40
L'ABC de la Foi
Sainteté
31/10/2021

Parfois, on dit de quelqu’un : « c’est un saint homme, une sainte femme », parce que la personne est très génére...

03:41
Pourquoi, Padre ?
Quelle différence entre perfection et sainteté ?
23/02/2021

« Je souhaiterais que vous m’éclairiez sur la différence entre perfection et sainteté » écrit Juliette, 21 ans....

03:51
L'oeil de...
La sainteté, une réponse concrète à la confiance que le Seigneur nous témoigne
07/10/2021

Le Poverello, par le dépouillement de sa vie, donne à l’Evangile tout son éclat. L’Eglise alors, de nouveau ren...

03:20
Le caté en 3 minutes
Est-ce que nous sommes appelés à la Sainteté ?
16/12/2017

Un dessin animé qui met les enseignements de l’Eglise à la portée de tous, à suivre tous les samedis à 20H35 sur...

08:07
Les Sacrements
L’appel à la sainteté
10/10/2017

Il y a liturgie parce que nous sommes appelés à être des saints. L’appel au bonheur, qui est en nous, nous pouss...