Contenu sponsorisé terralto

L’Esprit des Lettres de janvier 2024 : Maryvonne de Saint-Pulgent, Sr Billoteau, F de Saint-Cheron

26/01/2024

Dans L’Esprit des Lettres de ce mois-ci : trois textes majeurs, dont les auteurs se confient à Jean-Marie Guénois. Maryvonne de Saint-Pulgent y présente son remarquable « La Gloire de Notre-Dame, la foi et le pouvoir » chez Gallimard. L’audace de son architecture fait de Notre-Dame l’archétype du sanctuaire chrétien et le symbole de l’élégance parisienne dans les enluminures médiévales. Elle est jusqu’à la Renaissance l’un des grands foyers intellectuels européens par son école doctorale où a enseigné Abélard, d’où est sortie l’Université de Paris et où s’est inventée la musique occidentale. Victor Hugo enrichit sa légende d’une dimension littéraire et fantastique qui inspire à son tour les modernités artistiques des XIXe et XXe siècles. Édifiée en même temps que s’affirme la dynastie capétienne, Notre-Dame est un lieu de pouvoir partagé entre le roi et l’évêque, rivaux en puissance temporelle mais unis contre les ambitions impériales des papes. François de Saint-Chéron nous offre son « Malraux devant le Christ », chez DDB. Certes, André Malraux était un agnostique revendiqué ; Mais François de Saint-Cheron, qui a côtoyé de près l’écrivain, montre que son itinéraire fut marqué par une quête ardente sinon de Dieu, du moins d’une forme de transcendance. Formé par le christianisme, l’auteur de La Condition humaine et de L’Espoir témoignait, à l’égard du mystère évangélique, d’une singulière proximité. Incomparable exégète de l’art sacré - dans Le Monde chrétien et Le Surnaturel - Malraux était fasciné par le Christ, par saint Jean l’évangéliste et saint François d’Assise. Enfin, Sr Emmanuelle Billoteau publie chez Salvator « Des femmes en quête de Dieu ». Si l’on connaît les Pères du désert, sait-on qu’il existe aussi trois Mères du désert, Amma Théodora, Amma Sara et Amma Synclétique, dont on peut toujours lire les apophtegmes ? Cette minorité témoigne à sa manière d’une forme de « virilité » spirituelle à redécouvrir et à appréhender dans la culture de son temps. À l’heure où la vie monastique, tout particulièrement féminine, est en difficulté, où le féminisme s’approfondit et où le modèle patriarcal est remis en question, ces courants spirituels peuvent être source d’inspiration pour aujourd’hui. Une émission coproduite par La Procure, le Jour du Seigneur et KTO.

L’Esprit des Lettres

Le Jour du Seigneur, KTO et La Procure s’associent pour proposer le premier magazine mensuel entièrement consacré au livre religieux. Tournée dans la célèbre librairie du 6e arrondissement à Paris, cette émission donne la parole à trois auteurs. Leurs échanges sont ponctués de chroniques des libraires de La Procure qui nous font part de leurs coups de cœur, des meilleures ventes du mois, ou encore d'un portrait d'auteur. La présentation de ce rendez-vous unique a été confiée à son lancement à Pierre-Luc Séguillon, chroniqueur politique reconnu des grandes chaînes, qui a animé avec passion cette émission de janvier 2008 à septembre 2010, soit un mois avant sa disparition. Le magazine est aujourd'hui présenté par Jean-Marie Guénois.

Visiter la page de l'émission