L’Esprit des Lettres - David Gaillardon, Paul Bablot et le Père Jean-Marc Bot

28/06/2019

Voyage dans le temps avec David Gaillardon, historien et journaliste, qui narre une conversion époustouflante dans « La Beauté et la Grâce. Itinéraire d’un aristocrate européen, Alex Rzewuski » (Éditions Lacurne). Après avoir été le témoin privilégié des fastes des derniers Romanov, l’aristocrate russo-polonais est ruiné par la révolution bolchevique et gagne Paris. Grâce à ses talents d’illustrateur et de portraitiste, il refait fortune et attire à lui artistes et célébrités. Tout prend fin en quelques mois après une rencontre avec Jacques Maritain : un autre choix de vie, radical, commence pour lui. Pour Paul Bablot, le voyage s’est fait avec une « petite reine », comme il l’écrit dans « Du Mékong à la place Saint-Pierre. 20.000 km à la rencontre des chrétiens » (Éditions Première Partie). Après une année de volontariat avec les MEP en Thaïlande, il choisit de rentrer en vélo à Paris. Au-delà de l’exploit sportif, il va à la rencontre des communautés chrétiennes qui jalonnent la route. Cueillis comme des trésors, il rapporte les témoignages d’une chrétienté encore bien vivante et fière de sa foi, malgré des conditions de vie extrêmement difficiles. Pour le Père Jean-Marc Bot, prêtre du diocèse de Versailles, la question de l’identité chrétienne est aussi centrale. Cet ancien professeur de séminaire et curé de paroisse, vient de publier « Ils reconnaîtront en vous mes disciples. Ce qui fait que nous sommes catholiques » (Éditions Artège). Aux questions : qu’est-ce qu’être catholique aujourd’hui ? Comment la foi modifie-t-elle en profondeur la vie du chrétien ? Quel engagement dans la société implique-t-elle ? il offre avec des réponses concrètes, allant de la messe dominicale au service de la justice, en passant par la fidélité au successeur de Pierre. En repartant de l’essentiel, et sans gommer les différences de sensibilités, il esquisse le visage fraternel de l’Église à l’orée du troisième millénaire. Une belle et riche soirée de l’Esprit des Lettres qui termine en beauté la saison de ce magazine littéraire animé par Jean-Marie Guénois.

L'Esprit des Lettres

Le Jour du Seigneur, KTO et La Procure s’associent pour proposer le premier magazine mensuel entièrement consacré au livre religieux. Tournée dans la célèbre librairie du 6e arrondissement à Paris, cette émission donne la parole à trois auteurs. Leur échange est ponctué par les chroniques des libraires de la Procure qui nous font part de leur coup de cœur, des meilleures ventes du mois, ou encore d'un portrait d'auteur.

La présentation de ce rendez-vous unique a été confiée à son lancement à Pierre Luc Séguillon, chroniqueur politique reconnu des grandes chaînes, qui a animé avec passion cette émission jusqu'en septembre 2010, un mois avant sa disparition. Le magazine est aujourd'hui présenté par Jean-Marie Guénois. Née en janvier 2008, l'émission en est aujourd'hui à sa huitième saison.

Visiter la page de l'émission