Contenu sponsorisé Bannière Œuvre d'orient 12/2022 Bannière Œuvre d'orient 12/2022

L’Esprit des Lettres - septembre 2022

Publié le 30/09/2022

Pour la rentrée de L'Esprit des Lettres, Jean-Marie Guénois reçoit Jean-François Colosimo, Jean-Christian Petitfils et le frère Jean-Thomas de Beauregard, op. Retrouvez les dernières publications des auteurs et les coups de coeur des libraires de La Procure dans ce magazine littéraire consacré aux livres religieux. Un rendez-vous mensuel à découvrir sur la chaîne KTO et ses plateformes digitales, en partenariat avec Le jour du Seigneur et La Procure.

Retrouvez L'Esprit des Lettres, vendredi 30 septembre à 21h30 !

L’Esprit des Lettres de septembre 2022 : JF Colosimo, JC Petitfils, F. JT de Beauregard

Découvrez les auteurs et leur ouvrage

La crucifixion de l'Ukraine,
Jean-François Colosimo (éd. Albin Michel)

Jusqu'à ce qu'elle survienne, la guerre criminelle que Vladimir Poutine a déclenchée contre l'Ukraine nous paraissait impensable. Elle nous oblige à prendre la mesure des oublis ou des dénis qui nous ont tant aveuglés. Et ils sont nombreux. Ils relèvent de l'histoire méconnue de la grande Europe dont les lignes de fracture enfouies mais toujours actives convergent autour de Kiev. Une histoire de plus de mille ans, déterminée avant tout, nous explique Jean-François Colosimo, par les cultures religieuses : les trois monothéismes et les trois confessions du christianisme n'ont cessé de se rencontrer et de se confronter en Ukraine, cette terre frontalière tour à tour écartelée entre le choc des empires, la déflagration des totalitarismes et le réveil des nations.

Décrypter cette longue série de controverses, de conflits et de croisades mêlant les ambitions politiques des princes, les disputes théologiques des papes et des patriarches, les soulèvements spirituels des prophètes, tel est l'objet de cet essai. Une fresque impressionnante et une analyse brillante qui nous font comprendre que, pour le plus grand malheur des peuples, le temps des guerres de religions n'est pas fini.

Le saint suaire de Turin : témoin de la Passion du Christ,
Jean-Christian Petitfils (éd. Taillandier)

Le Saint Suaire de Turin est ce linceul conservé dans la cathédrale Saint-Jean-Baptiste qui présente la double empreinte ventrale et dorsale d'un crucifié mort, flagellé et torturé, avec tous les signes de la Passion (traces du coup de lance et de la couronne d'épines...). A-t-il vraiment été le témoin de l'ensevelissement de Jésus le Nazaréen à Jérusalem le 3 avril de l'an 33 ?

Il existe un décalage abyssal entre ce que répètent des personnes mal Informées, qui s'obstinent à soutenir des thèses dépassées, comme la malencontreuse analyse au carbone 14 de 1988, faussée par plusieurs pollutions et assignant de façon erronée à cette célèbre toile de lin une datation médiévale, et les dernières expérimentations scientifiques, toutes convergentes, allant en sens contraire.

Dans cette synthèse complète, loin de tout esprit polémique, Jean-Christian Petitfils montre, de façon claire et convaincante, qu'il n'y a plus aucun doute aujourd'hui : le Saint Suaire de Turin est bien authentique. Non seulement les renseignements qu'il fournit sur la Passion du Christ sont exceptionnels, mais les caractéristiques uniques et déroutantes de l'image, que l'on n'a jamais pu reproduire à l'identique malgré toutes les techniques modernes - inversion des couleurs, tridimensionnalité, projection orthogonale sans effet latéral, absence de la moindre trace de décomposition du corps ni d'arrachement des caillots de sang -, semblent nous introduire à un autre mystère...

La spiritualité de la bûche : l'art de mettre le feu sur la terre,
Jean-Thomas de Beauregard (éd. Cerf)

Et si l'homme était une bûche, une pièce de bois inerte et inutile tant quelle n'est pas jetée au feu ?

De Thomas d'Aquin à Kylian Mbappé, de Bernanos à Johnny Hallyday, l'auteur embarque ses lecteurs dans la folle aventure de la grâce du Christ lorsqu'elle enflamme le cœur des hommes. Ce livre conduit son lecteur d'une main sûre entre vertige de l'abîme et ivresse des sommets.

De l'air pur des montagnes à l'ombre des cathédrales, la spiritualité de la bûche trace un itinéraire de sainteté chrétienne pour aujourd'hui. En puisant dans le trésor de la tradition chrétienne qu'elle éclaire d'un jour nouveau, elle offre à tous les clés pour entrer dans l'humilité et parvenir à la charité.

Afin que la bûche se consume pour devenir un brasier d'amour. L'auteur nous aide à redécouvrir la vie de prière et le sens des sacrements de l'Église.

Dans cette époque tiède, une exhortation à se laisser dévorer par le feu de l'Esprit Saint pour embraser le monde entier du feu de l'Évangile.

Les précédentes éditions

01:30:00
L’Esprit des Lettres d’octobre 2022 : Y. Boissière, S. Detoc, Y. Raison du Cleuziou
28/10/2022

Les invités de Jean-Marie Guénois ce mois-ci : Yann Boissière, Sylvain Detoc et Yann Raison du Cleuziou. Yann Ra...

01:29:09
L’Esprit des Lettres de septembre 2022 : JF Colosimo, JC Petitfils, F. JT de Beauregard
30/09/2022

Les invités de Jean-Marie Guénois ce mois-ci : Jean-François Colosimo publie La crucifixion de l’Ukraine, chez A...

01:28:46
L’Esprit des Lettres de juin 2022 : P. François Euvé, René Écochard, P. François Potez
01/07/2022

Jean-Marie Guénois a choisi pour vous des lectures de vacances plus exigeantes que beaucoup de ses confrères. Ma...

01:27:09
L’Esprit des Lettres de mai 2022 : Florence Delay, Colette Nys-Mazure et Charles-Henri d’Andigné
27/05/2022

Florence Delay nous pose malicieusement cette question, publiée au Seuil : « pourquoi la plupart des peintres on...