La Confession, sans langue de buis

16/02/2018

Bon nombre de catholiques ont déserté la confession. Depuis plusieurs décennies, l’Église catholique est confrontée à une crise du sacrement de la réconciliation. Est-ce le mot qui fait peur ? À l’heure où les émissions de téléréalité proposent à leurs candidats de s’ouvrir dans leurs « confessionnaux » cathodiques, que propose l’Église catholique pour redonner au sacrement de réconciliation toute sa place dans la vie des fidèles ? « N’ayez pas peur de la confession » rappelle le pape François à la suite de ses prédécesseurs, car « la confession est le sacrement de la tendresse de Dieu, sa manière de nous embrasser ». Comment comprendre aujourd’hui le sens du péché, la contrition, de l’absolution, de la pénitence ? Des propositions trouvent un bon accueil auprès des plus jeunes générations. Pourquoi ? Il y a aussi des initiatives, comme l’application GOconfess, qui invitent à rendre ce sacrement plus accessible. En ce début de Carême, des chrétiens dialoguent sans langue de buis avec Mgr Jean-Pierre Batut, évêque de Blois. Participez au débat en posant vos questions par mail sanslanguedebuis@ktotv.com et en direct pendant l’émission sur Twitter et Facebook avec #SLBuis.

Sans Langue de Buis

Autour d’une thématique chaque mois, plusieurs chrétiens font part de leurs questions ou de leurs expériences à un évêque invité sur le plateau de KTO. L’évêque, en pasteur, échange avec eux sans langue de buis, réfléchit avec eux pour les aider à vivre leur foi au quotidien. Un dialogue pastoral libre autour des grandes problématiques de notre société et des communautés chrétiennes.

Animé par Etienne Loraillère.

Visiter la page de l'émission