Contenu sponsorisé Bannière boutique DVD - Cuisine des monastères S3 Bannière boutique DVD - Cuisine des monastères S3

Des visites ad limina chamboulées par les mesures contre le coronavirus

En raison des risques liés au coronavirus, l'Italie a décrété ce lundi 9 mars le confinement de toute l'Italie. Ainsi, le Saint-Siège a pris la décision de suspendre les visites ad limina des deux groupes d'évêques français prévus entre le 16 et le 29 mars. Elles sont reportées sine die

En revanche, le premier groupe qui réunit les évêques des diocèses de l'ouest de la France a poursuivi sa semaine à Rome, avec un programme aménagé. Pas de visites dans les dicastères. Ce sont les responsables qui viennent à la rencontre des évêques au Palais apostolique.

Initialement, ces visites ad limina devaient se dérouler du 9 au 28 mars. Elles sont un temps fort de pèlerinage sur les tombeaux des apôtres Pierre et Paul, pour faire mémoire de la tradition apostolique dont les évêques sont les dépositaires. C'est également un temps d'échange avec le pape et la Curie romaine. Le travail avec les dicastères porte sur les différentes problématiques que les évêques souhaitent porter à l'attention de Rome, et vice-versa. Les évêques ont remis à la Curie romaine un rapport sur la situation de leurs diocèses.

AD LIMINA 02:49
Les évêques français avec St Pierre, le Pape et... le coronavirus
09/03/2020

Les évêques du Grand Ouest de la France ont commencé ce matin leurs visites « ad limina » par une Eucharistie célébrée...

AD LIMINA 02:23
Les évêques et la congrégation pour la cause des saints
11/03/2020

Ce jeudi 11 mars 2020, les évêques des diocèses de l’ouest de la France ont rencontré le préfet de la Congrégation pour...

AD LIMINA 02:10
Les visites ad limina contrariées par le coronavirus
10/03/2020

Tandis que l’Italie est confinée depuis ce matin pour lutter contre la propagation du coronavirus et que les deux et...

Actualités 06:38
Visites Ad Limina : l’homélie de Mgr d’Ornellas
09/03/2020

Ce lundi 9 mars 2020, les évêques du Grand Ouest de la France ont commencé leurs visites « ad limina », « aux seuils...

 A SUIVRE SUR KTO : retrouvez tous les jours, pendant les visites ad limina, les flashs de nos envoyés spéciaux à Rome à 19h35, sur KTO et ktotv.com !

Comme le prévoit la constitution Pastor Bonus, la visite ad limina est organisée par province ecclésiastique. Se rendront à Rome:

  • du 9 au 14 mars : les évêques des provinces de Rouen, Rennes, Poitiers, Tours et Bordeaux (33 évêques)
  • prévue du 16 au 21 mars, mais reportée sine die : les évêques des provinces de Lille, Reims, Paris, Besançon, Dijon, des diocèses de Strasbourg et Metz, du diocèses aux armées et les évêques orientaux (41 évêques)
  • prévue du 23 au 28 mars, mais reportée sine die : les évêques des provinces de Clermont, Lyon, Marseille, Montpellier, Toulouse, et du diocèse de Monaco (36 évêques)

À SAVOIR : 

Que signifie ad limina ?

"Ad limina" signifie littéralement, en latin, "aux seuils". C'est une référence à la dimension spirituelle et fondamentale de ces visites : un temps de pèlerinage sur les tombeaux des apôtres Pierre et Paul. Pour les évêques, il s'agit donc d'aller prier près de ces tombeaux qui, loin de marquer la disparition des apôtres, indique le seuil de leur entrée dans la vie éternelle, et de se "recharger", en quelque sorte, dans la proximité avec les apôtres Pierre, à qui le Seigneur a confié l'unité de son troupeau, et Paul, qui a porté à tous les peuples la Bonne nouvelle.

D'où vient la tradition des visites ad limina ?

S'il n'y a pas de date précise concernant la création de ces visites, on sait cependant que leur tradition remonte au IVème siècle, au moment où l'Eglise a commencé à se structurer dans l'Empire romain. Initialement, cette visite chaque évêque devait se présenter individuellement au pape. Saint Grégoire le grand, pape au VIème siècle, établit que cette visite aurait lieu tous les cinq ans. En 1988, la constitution Pastor Bonus fait évoluer cette tradition : les visites ad limina sont désormais organisées par province ecclésiastique.