Contenu sponsorisé Bannière Offre Abonnement

Les visites ad limina des évêques de France reprennent en septembre

Les visites ad limina des évêques de France reprennent en septembre 2021. Un premier groupe avait pu se rendre au Saint-Siège en mars 2020, avant que les visites soient interrompues par la pandémie de coronavirus.

Un an et demi après l’annulation des visites ad limina en raison de la pandémie de coronavirus, les évêques de France pourront se rendre au Vatican en septembre 2021 pour rencontrer le Pape et la Curie romaine. La Conférence des évêques de France a annoncé les différentes dates des visites, qui auront lieu par groupe de provinces ecclésiastiques.

Ainsi, se rendront au Vatican du 6 au 11 septembre 2021 les provinces ecclésiastiques de Marseille, de Montpellier, de Toulouse et des Églises orientales, associées à la CEF.

Un deuxième groupe se rendra sur les tombeaux des apôtres Pierre et Paul du 20 au 25 septembre, composé des provinces de Paris, de Clermont, de Lyon et du Diocèse aux Armées.

Enfin, le troisième et dernier groupe à se rendre du 27 septembre au 2 octobre sera celui des provinces de Lille, de Reims, de Besançon, de Strasbourg et de Dijon.

Des visites chamboulées en mars 2020

Cette reprise des visites intervient un an et demi après leurs interruptions. En mars 2020, l'Italie décrète un confinement dans tout le pays. Ainsi, le Saint-Siège prend la décision de suspendre les visites ad limina des deux groupes d'évêques français prévus entre le 16 et le 29 mars.

En revanche, le premier groupe qui réunit les évêques des diocèses de l'ouest de la France avait pu poursuivre sa semaine à Rome, avec un programme aménagé. Pas de visites dans les dicastères, les responsables sont venus à la rencontre des évêques au Palais apostolique.

Initialement, ces visites ad limina devaient se dérouler du 9 au 28 mars 2020. Elles sont un temps fort de pèlerinage sur les tombeaux des apôtres Pierre et Paul, pour faire mémoire de la tradition apostolique dont les évêques sont les dépositaires. C'est également un temps d'échange avec le pape et la Curie romaine. Le travail avec les dicastères porte sur les différentes problématiques que les évêques souhaitent porter à l'attention de Rome, et vice-versa. Les évêques ont remis à la Curie romaine un rapport sur la situation de leurs diocèses.

 

Les flashs des précédentes visites :
AD LIMINA 02:49
Les évêques français avec St Pierre, le Pape et... le coronavirus
09/03/2020

Les évêques du Grand Ouest de la France ont commencé ce matin leurs visites « ad limina » par une Eucharistie cé...

AD LIMINA 02:23
Les évêques et la congrégation pour la cause des saints
11/03/2020

Ce jeudi 11 mars 2020, les évêques des diocèses de l’ouest de la France ont rencontré le préfet de la Congrégati...

AD LIMINA 02:10
Les visites ad limina contrariées par le coronavirus
10/03/2020

Tandis que l’Italie est confinée depuis ce matin pour lutter contre la propagation du coronavirus et que les deu...

Actualités 06:38
Visites Ad Limina : l’homélie de Mgr d’Ornellas
09/03/2020

Ce lundi 9 mars 2020, les évêques du Grand Ouest de la France ont commencé leurs visites « ad limina », « aux se...

Comme le prévoit la constitution Pastor Bonus, la visite ad limina est organisée par province ecclésiastique. Se rendront à Rome:

  • du 6 au 11 septembre : les évêques de Marseille, Ajaccio, Avignon, Digne, Fréjus-Toulon, Gap, Nice ; de Montpellier, Carcassonne et Narbonne, Mende, Nîmes, Perpignan-Elne ; et de Toulouse, Albi, Auch, Cahors, Montauban, Pamiers, Rodez, Tarbes et Lourdes. Les Églises Orientales seront également associées à cette visite.
  • du 20 au 25 septembre : les évêques de Paris, Créteil, Évry-Corbeil-Essonnes, Meaux, Nanterre, Pontoise, Saint-Denis, Versailles ; du Diocèse aux Armées ; de Clermont, Le Puy-en-Velay, Moulins, Saint-Flour ; et de Lyon, Annecy, Belley-Ars, Chambéry, Grenoble-Vienne, Saint-Etienne, Valence, Viviers.
  • du 27 septembre au 2 octobre : les évêques de Lille, Arras, Cambrai ; de Reims, Amiens, Beauvais, Châlons, Langres, Soissons, Troyes ; de Besançon, Belfort-Montbéliard, Nancy, Saint-Claude, Saint-Dié, Verdun ; de Strasbourg et Metz ; et de Dijon, Autun, Nevers, Sens-Auxerre, Mission de France.
La Vie des Diocèses :
27:00
La Vie des Diocèses
Mgr Jean Kockerols - Vicariat de Bruxelles
14/06/2021

Alors que les cultes ont repris en Belgique, Mgr Jean Kockerols vient dans La Vie des Diocèses relire avec nous...

26:56
La Vie des Diocèses
Mgr Robert Le Gall - Diocèse de Toulouse
07/06/2021

Mobilisés auprès des plus fragiles. Les migrants notamment. C’est ce qu’un groupe ancré dans la paroisse toulous...

26:34
La Vie des Diocèses
Mgr Jean-Yves Riocreux - Diocèse de Basse Terre et Pointe-à-Pitre
31/05/2021

Alors que sa démission pour raison d’âge vient d’être acceptée par Rome, Mgr Jean-Yves Riocreux est sur le plate...

27:27
La Vie des Diocèses
Mgr François Kalist - Diocèse de Clermont
24/05/2021

C’est une tentative étonnante qu’expérimente depuis un an et demi le diocèse de Clermont. Celle de deux curés it...

26:36
La Vie des Diocèses
Mgr Nicolas Souchu - Diocèse d’Aire et Dax
17/05/2021

Organisé contre vents, marées et virus, le grand jubilé des 400 ans du sanctuaire Notre-Dame de Buglose se clôtu...

27:32
La Vie des Diocèses
Mgr Stanislas Lalanne - Diocèse de Pontoise
10/05/2021

« Lourdes vient chez vous », c’est l’exemple d’une adaptation pastorale réussie au contexte sanitaire. Hospitali...

26:45
La Vie des Diocèses
Mgr Jacques Benoit-Gonnin - Diocèse de Beauvais, Noyon et Senlis
03/05/2021

Magdala : c’est le nom d’une mission installée dans un prieuré où des jeunes étudiants viennent se mettre au ser...

26:57
La Vie des Diocèses
Mgr Hervé Gosselin - Diocèse d’Angoulême
26/04/2021

C’est une idée audacieuse : transformer le jardin de la Maison diocésaine, au coeur d’Angoulême, en jardin parti...

À SAVOIR : 

Que signifie ad limina ?

"Ad limina" signifie littéralement, en latin, "aux seuils". C'est une référence à la dimension spirituelle et fondamentale de ces visites : un temps de pèlerinage sur les tombeaux des apôtres Pierre et Paul. Pour les évêques, il s'agit donc d'aller prier près de ces tombeaux qui, loin de marquer la disparition des apôtres, indique le seuil de leur entrée dans la vie éternelle, et de se "recharger", en quelque sorte, dans la proximité avec les apôtres Pierre, à qui le Seigneur a confié l'unité de son troupeau, et Paul, qui a porté à tous les peuples la Bonne nouvelle.

D'où vient la tradition des visites ad limina ?

S'il n'y a pas de date précise concernant la création de ces visites, on sait cependant que leur tradition remonte au IVème siècle, au moment où l'Eglise a commencé à se structurer dans l'Empire romain. Initialement, cette visite chaque évêque devait se présenter individuellement au pape. Saint Grégoire le grand, pape au VIème siècle, établit que cette visite aurait lieu tous les cinq ans. En 1988, la constitution Pastor Bonus fait évoluer cette tradition : les visites ad limina sont désormais organisées par province ecclésiastique.