Contenu sponsorisé Bannière Œuvre d'orient 12/2022 Bannière Œuvre d'orient 12/2022

Commémoration du 11 novembre, la signature de l’armistice de 1918

Publié le 10/11/2022

Le 11 novembre est le jour de la commémoration de l’armistice de la Première Guerre Mondiale, signée en 1918. Un devoir de mémoire pour un conflit dont on espérait qu’il serait le dernier du XXe siècle.

La Première Guerre mondiale a été un conflit d’une ampleur insoupçonnée. Premier conflit dit « moderne », il a été un choc pour des soldats pensant partir au front pour peu de temps, « la fleur au fusil ». Les techniques militaires employées alors ont bouleversé la notion de « guerre juste ».

Pour le 11 novembre, KTO met la guerre juste en débat

À l’occasion de la commémoration de l’armistice du 11 novembre, la rédaction de KTO met la guerre juste en débat. La notion de « guerre juste » est issue des traditions romaine et chrétienne. La guerre juste était un indispensable pour réguler les excès des conflits armés. Mais le visage de la guerre a changé au XXe siècle. Dans son encyclique Fratelli Tutti, le pape François affirme dans le n°258 qu’« il est très difficile aujourd’hui de défendre les critères rationnels, mûris en d’autres temps, pour parler d’une possible “guerre juste”. Jamais plus la guerre ! ». Aujourd’hui, la guerre n’est plus synonyme de conflit armé. Elle est aujourd’hui économique et financière, diplomatique, culturelle… La guerre d’influence a remplacé la guerre strictement militaire. Dans ces circonstances, que faut-il gagner : la guerre ou la paix ?

Un débat avec le Général Benoît Durieux, Directeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) et de l'Enseignement militaire supérieur et Mgr Antoine de Romanet, évêque aux Armées françaises.

L'Église et le premier conflit mondial

L’Église a tenté d’empêcher l’éclatement de la guerre puis à en limiter les effets. Ce sont près de 30 000 prêtres, religieux et novices qui ont été réquisitionnés durant la guerre, appelés comme aumôniers ou au service de santé. L'Église a joué un rôle important dans les échanges diplomatiques. Les papes Pie X et Benoît XV ont été particulièrement actifs en la matière. En 2020, Au Risque de l’histoire a consacré un numéro à cet épisode de l’histoire : « Les Papes pouvaient-ils empêcher la guerre ? ». Une question explorée par les invités de Christophe Dickès : les historiens Gilles Ferragu et Xavier Boniface.

La Grande Guerre

51:50
Documentaire
Les Orphelins de la guerre de 14-18
22/12/2021

Au lendemain de la Première guerre mondiale, les gouvernements se sont émus de l’hécatombe meurtrière qui fit pl...

53:14
La Foi prise au Mot
Novembre 1918, la religion des tranchées
11/11/2018

Puisque ce dimanche, La Foi prise au mot est diffusée le 11 novembre 2018, jour de commémoration nationale, nous...

53:53
Hors-Série
Penser la juste défense
06/11/2018

Une guerre peut-elle être juste ? Depuis ses origines, l’Église, ses savants et ses théologiens réfléchissent et...

26:23
Emission Spéciale
14-18 : les Chrétiens dans la guerre
10/07/2014

KTO reçoit Sophie Laurant, du service informations générales de Pèlerin, qui signe le grand dossier que publie l...