Miracles reconnus pour Charles de Foucauld et Pauline Jaricot

Publié le 27/05/2020

Le pape a autorisé la publication des décrets de la Congrégation de la Cause des Saints concernant la reconnaissance de miracles. Ils ouvrent notamment la voie à la canonisation du Bienheureux Charles de Foucauld, et à la béatification de la Vénérable Pauline Jaricot.

Publication des décrets

Les décrets publiés ce mercredi 27 mai annoncent la reconnaissance de plusieurs miracles. Ceux attribués aux français Charles de Foucauld et Pauline Jaricot, mais aussi ceux attribués à l'intercession du Bienheureux César de Bus, français, fondateur de la Congrégation des Pères de la Doctrine Chrétienne, (1544-1607) ; de la bienheureuse Marie-Dominique Montavoni, italienne, cofondatrice de la congrégation de la Sainte-Famille (1862-1934) ; du vénérable Michael McGivney, fondateur de l'ordre des Chevaliers de Colomb (1852-1890).

Ont également été reconnus par ce décret les martyres du serviteur de Dieu Siméon Cardon et de cinq de ses compagnons, religieux cisterciens tués en 1799, et du serviteur de Dieu Cosma Spessotto, prêtre franciscain mort en 1890.

Charles de Foucauld, mystique du désert

Né en 1858, Charles de Foucauld est orphelin à l'âge de six ans. Il intègre l'armée, à l'Ecole de cavalerie de Saumur. A dix-huit ans, devenu majeur, il touche l'héritage de ses parents. Il mène alors une vie dissolue et dissipée, organise de nombreuses fêtes.

Souhaitant découvrir l'Orient, il fait un premier voyage en 1883 au Maroc. Il est profondément touché par la beauté des paysages et la pauvreté et la spiritualité des gens qui y vivent. Il revient en France en 1886, et se convertit. Sous les conseils de l'abbé Huvelin, il part pour un pèlerinage en Terre Sainte, et arrive à Jérusalem en 1888. En 1890, il décide de rentrer chez les trappistes. En 1897, il est dispensé de ses vœux, et passe les trois années suivantes à Nazareth.

Ordonné prêtre en France en 1901, il part pour l'Algérie, dans le désert, à Tamanrasset, où il s'installe en ermite. Il meurt en 1916, tué alors que des pillards cherchent à l'enlever.

Il est béatifié le 13 novembre 2005 par le pape Benoit XVI.

52:39
La Foi prise au Mot
Charles de Foucauld
23/10/2016

Le premier décembre de cette année, nous fêtons le centenaire de la disparition de Charles de Foucauld. Militaire, converti,...

27:46
Eglises du Monde
Algérie: à la rencontre des chrétiens du désert
30/11/2016

Le 1er décembre marque les 100 ans de la mort du bienheureux Charles de Foucauld, le « frère universel », qui partagea...

27:24
La Vie des Diocèses
Viviers, avec Mgr Jean-Louis Balsa
06/05/2016

" Vous voulez savoir si Dieu vous aime ? " interroge sans détour Mgr Jean-Louis Balsa dans son message aux Ardéchois...

Pauline Jaricot, missionnaire de son temps

Née en 1799 dans une famille bourgeoise catholique de Lyon. Enfant, elle tombe malade, et sa mère fait le vœu d'offrir sa vie pour la guérison de sa fille. Pauline guérit, et sa mère meurt, ce qui la marque profondément. Si elle ne ressent pas d'appel à la vocation religieuse, elle fait cependant vœu de chasteté en 1816. L'année suivante, elle fonde le groupe des "Réparatrices du cœur de Jésus méconnu et méprisé", et commence à organiser des collectes de fonds pour les missions.

Cette organisation donne naissance en 1822 à l'œuvre de la Propagation de la foi, qui est à l'origine des Œuvres Pontificales Missionnaires. En 1826, elle lance l'initiative du "Rosaire Vivant", qui se répandra dans le monde entier.

Marquée par la misère sociale de son temps, Pauline Jaricot a été particulièrement attachée à l'évangélisation des classes ouvrières. Elle achète une usine de hauts-fourneaux dans ce but, qui sera malheureusement mis en liquidation judiciaire peu avant sa mort, en 1862.

Elle est déclarée vénérable par le pape Jean XXIII en 1963.

Pour aller plus loin : découvrez le site web sur Pauline Jaricot réalisé par les OPM

Documentaire
Pauline Jaricot, la faiseuse de plans
30/12/2019

Le curé d’Ars parlait d’elle en ces termes : « Ô mes frères, je connais quelqu’un qui a beaucoup de croix, et de très...

52:12
Hors les Murs
Pauline Jaricot et le renouveau missionnaire
13/01/2012

Portrait spirituel d’une femme renommée à travers le monde mais curieusement méconnue en France. Pauline Jaricot a contribué...

03:51
Actualités
L’action des missionnaires contemporains
26/05/2018

À l’occasion de l’ouverture de l’assemblée des OEuvres Pontificales missionnaires (OPM), réseau de mission universelle...

05:23
Semaine missionnaire mondiale
Osons la mission ! Le témoignage de Gaëtan Boucharlat de Chazotte
20/10/2017

"Le plus grand miracle, la chose la plus merveilleuse, c’est la conversion intérieure !" déclare Gaëtan Boucharlat de...