Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Résurrection

01/04/2018

Conclusion avec le moine poète : « Non pas vivre à la hâte, mais se hâter de vivre. » (François Mitterrand le rejoint dans la préface du livre de Marie de Hennezel, « La mort intime », en écrivant : « Dans notre époque, l’homme pressé d’exister semble occulter le mystère de la mort ; il ignore qu’il tarit sa vie d’une source essentielle. ») Frère François Cassingena écrit aussi : « Après Pâques, à travers Pâques - immédiatement - Jésus-Christ s’est réfugié dans son immense et silencieuse Eucharistie. Ce tout petit pain-là est un si grand pays ... C’est la seule Galilée, la plus petite Galilée où il nous précède, où nous le retrouvons. Jésus-Christ nous avait tant enseigné qu’il faut « fermer la porte » (Mt 6,6) et se retirer ... C’est exactement ce qu’il a fait lui-même après Pâques : le Tabernacle, c’est son retirement. Entrer là-dedans à notre tour, c’est-à-dire entrer dans le sentiment de Jésus-Christ qui est de se retirer pour nous tirer à lui. »

Paraboles d’un curé de campagne

Courtes paraboles racontées par le père Pierre Trevet, prêtre du diocèse du Puy-en-Velay depuis vingt ans. Tirées des livres éponymes dont il est l'auteur, elles sont autant d’images inspirées pour goûter la sagesse chrétienne.

Visiter la page de l'émission

Autres vidéos de l'émission