Contenu sponsorisé Bannière Giving Tuesday 2022

Un an après la CIASE, poursuivre le « changement de culture » (Sr Véronique Margron)

04/10/2022

Un an après la remise du rapport de la CIASE, analyse de Soeur Véronique Margron, présidente de la Corref (Conférence des religieux et religieuses de France). La religieuse revient sur la remise du rapport de la CIASE le 5 octobre 2021, qui a permis de manifester « quelque chose de la Vérité », de savoir. Mais « jamais nous ne réparerons ces vies abîmées » des dizaines de milliers de victimes, rappelle-t-elle. Si de nombreuses sessions de formation ont déjà eu lieu dans les congrégations religieuses, des points de résistance demeurent, y compris inconscients. La présidente de la CORREF insiste sur la nécessité de prendre non seulement des mesures de prévention, « mais aussi de modification de la gouvernance, de place pour l’altérité, de quitter l’entre-soi qui a tant participé à cacher les coupables et à faire taire les victimes. » Ce travail de changement de culture nécessite du temps et de l’accompagnement... Aujourd’hui, sa préoccupation est double : « Les victimes ne sont pas des dossiers qu’on referme, et qu’on oublie ensuite, y compris parce qu’elles auraient pu accéder à une réparation partielle... » Elle appelle à accepter de faire face à ce réel, aussi abominable soit-il, par égard pour les victimes. « Ma préoccupation, c’est aussi de pouvoir proposer des lieux d’espérance à la vie religieuse et proposer des chemins d’avenir... »

Actualités

Toutes les vidéos de KTO sur l'actualité de l'Église et du monde, en exclusivité pour le web.

Visiter la page de l'émission