Après avoir été élu président de la République en 1852, Louis-Napoléon Bonaparte devient Napoléon III par plébiscite. La société française se reconstruit sur les ruines de la Révolution, la situation religieuse semble s’apaiser. Quel rôle les catholiques ont-ils joué dans la politique du second Empire ? Qui sont les grands acteurs, les grandes figures du catholicisme de cette époque ? Quels sont enfin les relations entre le pouvoir impérial et la papauté ? Christophe Dickès reçoit à ce sujet deux spécialistes de Napoléon III, Éric Anceau et Jacques-Olivier Boudon.

Au risque de l’histoire

Le journaliste Christophe Dickès, et ses invités se penchent sur des moments-clés de l'Histoire de l'Eglise, pour en exposer, de manière aussi claire que précise, les enjeux et les faits.

Visiter la page de l'émission