Il est une expression qui revient très souvent dans les discours du Pape François, mais aussi dans la bouche des théologiens : sensus fidei fidelium : le sens de la foi des fidèles. C’est en quelque sorte le « flair du chrétien ». Nommé sensus fidei, « sens de la foi » ou « sensus fidelium », « sens de ceux qui ont la foi », ce vieux concept enraciné dans la Bible dit que, collectivement, l’assemblée des fidèles reconnait ce qui fait partie de la foi et ce qui n’en fait partie. Une sorte d’intuition qui serait soufflée par l’Esprit saint. Comment comprendre cette affirmation ? Et comment la mettre en pratique ? Régis Burnet reçoit les pères Dominique Barnérias et Joseph Famerée.

La Foi prise au Mot

Dans un style simple et direct, des spécialistes, universitaires ou prêtres, dialoguent avec Régis Burnet, bibliste, en apportant des réponses aux questions que nous pouvons nous poser sur la foi, la liturgie, de grandes figures chrétiennes.

Visiter la page de l'émission

Autres vidéos de l'émission