Contenu sponsorisé terralto

Le Péché et les effets de la confession

15/05/2018

Pour commettre un péché, il faut deux conditions principales : il faut savoir ou penser que l’acte que je commets est un mal ; et il faut que je le fasse librement. Pour qu’il y ait péché grave, il faut que le contenu du péché soit grave. Certains actes sont toujours intrinsèquement graves, comme tuer quelqu’un par exemple. D’autres ne le sont que suivant les circonstances. Face au péché, la confession est une manière de nous remettre dans l’amour de Dieu, des autres et de nous-mêmes. C’est une véritable libération, une véritable « résurrection spirituelle », nous réconciliant avec Dieu et nous remettant en alliance avec lui. La confession est une rencontre personnelle avec le Christ, comme quand, dans l’Évangile, un pécheur le rencontrait et découvrait sa bonté et sa miséricorde.

Les Sacrements

En 2018, le Président de l'Alliance des directeurs et des directrices de l’enseignement catholique, Mgr Jean-Marie Le Vert (depuis, nommé évêque auxiliaire de Bordeaux) délivre un enseignement sur les Sacrements en plusieurs épisodes : une formation courte, chaque semaine, sur les fondamentaux de la foi catholique.

Visiter la page de l'émission

Autres vidéos de l'émission