Contenu sponsorisé Bannière Don par SMS Bannière Don par SMS

Nathalie Loiseau

31/05/2018

La ministre des affaires européennes Nathalie Loiseau est l’invité de l’émission Face aux chrétiens jeudi 31 mai. Elle revient notamment sur la crise politique en Italie, la politique sociale en Europe ou la question du voile musulman. "Le commissaire Oettinger a perdu une occasion de se taire" affirme la ministre au sujet du commissaire allemand au budget qui a récemment déclaré que les marchés allaient apprendre aux Italiens à voter. "Nous respectons le processus démocratique italien. Tout ce qui s’est passé depuis mars est profondément démocratique et en phase avec les institutions (...) L’Italie est un grand partenaire, nous allons travailler avec lui". Revenant sur les aides sociales en France, la ministre précise ce qu’a dit le gouvernement : "On n’a pas des aides sociales trop élevées mais on a des mécanismes dont on veut être sûr de l’efficacité. On ne peut pas s’installer dans un système où on a empilé les aides les unes après les autres" et qui seraient "intouchables" dit la ministre. Au niveau de l’Europe, elle met en cause l’attitude de certains pays "qui refusent l’harmonisation sociale. C’est inacceptable (...) On réfléchit à conditionner l’attribution des certains fonds européens à des efforts de convergence sociale". Commentant l’affaire de la responsable UNEF voilée, la ministre se démarque de sa collègue Marlène Shiappa, en charge de l’égalité femme-homme. "Parce que je suis profondément féministe, je n’accepte pas qu’on dise à une femme ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire. L’Etat est laïque, c’est un socle " et "il y a la liberté individuelle de chacun. Je suis attachée à ce qu’on la respecte particulièrement en ce qui concerne les femmes".

Autres vidéos de l'émission