Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Richard Ferrand

06/04/2017

Proche d’Emmanuel Macron, le député du Finistère Richard Ferrand, Secrétaire général du mouvement En Marche !, est l’invité de « Face aux chrétiens » émission organisée par La Croix, KTO, RCF et Radio Notre Dame. Interrogé sur la baisse de Macron dans les sondages, il dit ne percevoir « ni d’euphorie, ni de coup de mou dans la campagne d’Emmanuel Macron. Nous avons quatre mille initiatives en France chaque semaine, un programme suffisamment riche et il n’est pas nécessaire d’avoir des initiatives intempestives. Nous devons rester conquérants, convaincants et pédagogues pour convaincre les Français qu’Emmanuel Macron est le prochain président de la République dont nous avons besoin ». Richard Ferrand assure que la présidence Macron sera très différente de la présidence Hollande. « Emmanuel Macron a démissionné parce qu’il avait des divergences de fond avec la politique menée par le président Hollande. Il a pris l’initiative de créer un mouvement, il a proposé un rassemblement de personnes d’origines différentes et veut porter un profond renouvellement des pratiques et des usages. Tout cela est radicalement différent de ce que nous venons de vivre. » Le Secrétaire général de En Marche ! veut, avec Emmanuel Macron, promouvoir ce qu’il appelle « un pragmatisme radical où il faudra libérer plus, pour protéger mieux. Le travail doit rapporter plus. Il faut aussi reconnaître un droit à l’erreur. A partir du moment où l’on n’est pas de mauvaise foi, il faut passer d’une administration de sanctions à une administration de conseils. » Sur les questions de société Emmanuel Macron ne reviendra pas sur la loi concernant la fin de vie et sur la laïcité il veut « rester dans la cadre apaisée de la loi de 1905, ne pas faire une loi sur le voile ou sur le burkini qui est avant tout une affaire d’ordre public et qui relève des municipalités. »

Autres vidéos de l'émission