Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Marion Maréchal-Le Pen

10/02/2017

Députée et porte-parole de Marine Le Pen pour la campagne présidentielle, Marion Maréchal Le Pen est l’invitée de l’émission « Face aux chrétiens » organisée par La Croix, KTO, RCF et Radio Notre Dame. Évoquant les ennuis de François Fillon elle déclare : « Ce qui pose problème c’est la question de la véracité de l’emploi fourni. Il y a un doute légitime car François Fillon est resté assez évasif sur le contenu. » Sur ce thème elle estime que la presse est moins sévère avec Emmanuel Macron. Marion Maréchal Le Pen précise que Marine Le Pen abrogera la nouvelle loi destinée à contrôler les sites anti-avortement. « Il faudra faire une véritable loi de santé publique avec pour objectif une baisse du nombre d’avortement. Il n’y a plus rien qui puisse justifier qu’il puisse y avoir un remboursement intégral et illimité de l’avortement. Il faut arrêter de prendre les femmes pour des enfants, il faut les responsabiliser. » Elle trouve les évêques français trop timorés sur cette question. « L’Eglise de France a une grande responsabilité dans la situation actuelle. Par exemple sur l’avortement où l’Eglise de France a renoncé à mener le combat. » Marion Maréchal Le Pen a confirmé que la loi Claes-Léonetti sur la fin de vie serait également revue pour revernir à l’ancienne version de la loi Léonetti, et que la loi Taubira sera également abrogée pour revenir à un Pacs élargi. « Mais nous ne démarierons pas les personnes homosexuelles qui se seront mariées. » Evoquant l’immigration, elle redit qu’elle fait une différence entre la charité individuelle qui s’impose à tout chrétien, et la charité politique. « Je dois d’abord la charité à ma famille et à mes compatriotes. »

Autres vidéos de l'émission