Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

François Bayrou

02/02/2017

François Bayrou, président du Modem et maire de Pau, est l’invité de "Face aux chrétiens" jeudi 2 février 2017. " Je reste libre de ma décision" a insisté François Bayrou. Celui qui fut trois fois candidat à la présidence de la République attend la création d’espaces de rassemblement possibles. S’il "reconnaissait dans un des candidats des idées compatibles avec celles que je porte et s’il le reconnaissait lui- même, alors nous pourrions discuter entre esprits libres" affirme François Bayrou. Il est favorable à une telle éventualité, mais sévère à l’encontre d’ Emmanuel Macron, " rallié à l’hypercapitalisme". " J’étais opposé au choix de François Fillon de faire de sa foi chrétienne une étiquette" a rappelé François Bayrou. "Chaque fois que vous transformez votre conviction personnelle en étiquette, vous exposez votre foi. Vos manquements, vos erreurs, vos dérives seront mises au débit de ce que vous avez de plus précieux" a-t-il affirmé. Face à la diffusion de la pratique de la GPA, en dépit de son opposition à la marchandisation et à l’instrumentalisation des corps féminins, François Bayrou veut être réaliste et ne souhaite pas refuser à ces enfants la reconnaissance. A ses yeux, " c’est une erreur de remettre ces problèmes sociétaux sur le métier à chaque élection. Car nous ne sommes pas là pour imposer aux autres ce qu’on croit."

Autres vidéos de l'émission