Vincent Peillon

19/01/2017

Vincent Peillon, candidat à la primaire de la gauche, est l’invité de "Face aux chrétiens" mercredi 18 janvier 2017. Se situant au centre d’un "socialisme de gouvernement", Vincent Peillon affirme qu’il n’a "jamais divisé". Il n’exclue pas, au second tour de la présidentielle, un "rassemblement allant d’Emmanuel Macron à Jean-Luc Mélenchon". Il ne souhaite pas que François Hollande "intervienne dans notre débat interne". Favorable à la proportionnelle intégrale, il constate : "Exclure le FN ne l’a pas fait baisser". Blessé par la polémique "lancée par la fachosphère" sur ses propos relatifs à une morale laïque qui devrait "arracher les enfants à leurs déterminismes", Vincent Peillon estime que "le déterminisme étant le contraire de la liberté", "l’école doit donner à chaque enfant les moyens de se forger ses propres convictions." Député européen, Vincent Peillon souhaite un "New deal" pour refonder l’Europe, qu’il estime en grave difficulté, voire à un risque de guerre. Pour cela, il pense qu’il "ne faut pas injurier l’Allemagne" et respecter le sérieux budgétaire. A ses yeux, "c’est la seule option".

Autres vidéos de l'émission