Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Jean-Vincent Placé

16/06/2016

Le Secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat et à la simplification, ancien dirigeant écologiste, Jean-Vincent Placé est l’invité de l’émission " Face aux chrétiens " organisée par La Croix, KTO, RCF et Radio Notre Dame. Jean-Vincent Placé déclare que s’il y a de nouveaux appels à manifester de la part de la CGT " le gouvernement prendra ses responsabilités ". En clair la manifestation serait très probablement interdite. " Là, ça va trop loin de la part de minoritaires. On est dans un pays immobile par rapport à la réforme. Il faut que Martinez retrouve les vertus de la discussion et que la CGT assume ses responsabilités. " Jean-Vincent Placé se dit inquiet des menaces terroristes. " Devant ce risque permanent et tant que les inquiétude et les réalités qui nous viennent des services de renseignements ne sont pas levées, il ne faut pas exclure que nous prolongions l’état d’urgence. " L’ancien dirigeant des Verts veut promouvoir une " écologie responsable, pragmatique et réaliste et sortir le mouvement écologiste de la seule culture protestataire. " Jean-Vincent Placé veut " tirer les leçons des échecs et des erreurs " et estime qu’il ne devrait pas y avoir de candidature écologiste à la prochaine présidentielle car François Hollande - qu’il soutient et qui, selon lui, se représentera - incarne cette démarche d’une " écologie entrepreneuriale. " Le Secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat et à la simplification note que la confiance et la consommation des Français repartent et il se veut optimiste. Il défend " une vision patriotique de notre pays. On est dans la déclinologie et plutôt que de se plaindre on devrait porter une forme d’optimisme. "

Autres vidéos de l'émission