Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Bernard Debré

05/05/2016

L’ancien ministre Bernard Debré, actuellement député Les Républicains de Paris condamne vertement la loi El Khomri lors de l’émission "Face aux chrétiens" organisée par La Croix, KTO, RCF et Radio Notre Dame. Bernard Debré assure que "la taxation des CDD ne permettra pas d’embaucher, les 5000 amendements présentés par la gauche va complexifier cette loi et le Code du travail sera encore plus compliqué." Il se dit également choqué par le salaire du PDG de Renault : "C’est peu acceptable et peu éthique, mais ce serait stupide de légiférer sur les salaires car des patrons iront à l’étranger." Évoquant le mariage pour tous, Bernard Debré annonce que la loi ne sera pas supprimée lorsque la droite reviendra au pouvoir : "On ne peut pas démarier les gens, mais il faudra trouver une spécificité plus forte pour le mariage hétérosexuel et revoir la partie concernant l’adoption car un enfant a besoin d’un père et d’une mère." Concernant l’arrivée des migrants, il estime que "on n’a pas le droit de les laisser mourir en Méditerranée et il faut les accueillir." Pour éviter ce flot, "il faut, dit Bernard Debré, se rapprocher de Bachar El Assad. Nous sommes responsables de ces guerres avec notre politique des droits de l’hommisme." Évoquant la radicalisation des jeunes musulmans, il estime qu’en France "les imams doivent être payés par de l’argent français et ils doivent prêcher en français." Fervent soutien de François Fillon pour la prochaine présidentielle, Bernard Debré souligne qu’ "il a le programme économique le plus élaboré, reconnu par tout le monde" et qu’il se comporte en gaulliste en disant : "voilà ce que je veux, suivez-moi" mais pour remonter dans les sondages, ses soutiens "doivent se démultiplier" et lui "doit faire davantage de télévision."

Autres vidéos de l'émission