Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Julien Dray

21/04/2016

Julien Dray, ancien député socialiste et toujours très proche conseiller de François Hollande est l’invité de l’émission " Face aux chrétiens " organisée par La Croix, KTO, RCF et Radio Notre Dame. Il déclare que " si François Hollande veut être candidat à un second mandat et s’il y a un dispositif mis en place par l’ensemble des forces de gauche visant à se rassembler, il en tirera la conséquence et sera candidat aux primaires. Avec la tripartisation et les résultats du Front national, il y a un risque pour un candidat de gauche. Et avec une défaite, la gauche peut en prendre pour des années". Julien Dray reconnaît que " le parti socialiste est en fin de cycle et il faut une formation politique nouvelle". Il en appelle à une "Alliance populaire qui vise à refonder la gauche". Selon Julien Dray, le mouvement des Nuit debout correspond davantage à un besoin de fête mais " il n’y aura pas de mouvement politique qui puisse naître de cela. Nuit debout c’est le refus des partis, cela marque l’existence d’une contestation radicale et d’une demande d’autre chose. C’est une prise de parole salutaire. Cela montre que l’air du temps a changé". Concernant la loi travail, il y a voit un " progrès social. " Cette loi va être efficace et j’ai un bon baromètre, c’est le comportement de Monsieur Gattaz. Avec le compte permanent d’activité caque salarié aura des droits individuels tout au long de sa vie, c’est une nouveauté, il y a là une vraie conquête sociale". Evoquant la demande de la ministre des familles d’étendre la PMA, la procréation médicalement assistée, aux couples de lesbiennes Julien Dray pense qu’il ne faut pas se lancer actuellement dans ce débat, que c’est une " position personnelle " de la ministre et comme pour le débat sur la libération du cannabis, le moment n’est pas venu d’en débattre et il faut être, dit Julien Dray, " précautionneux sur ces débats de société ". Enfin, sur la prolongation de l’état d’urgence il reconnaît que le plus délicat sera de trouver les bons critères pour y mettre un terme.

Autres vidéos de l'émission