Contenu sponsorisé Bannière abonnement 2022 V2

Saint Jean-Baptiste

26/06/2016

Depuis des siècles, la Saint-Jean était fêtée par des feux et des danses, comme pour dire l’importance de celui que l’on fêtait : Jean le Baptiste. Et c’est lui que " La Foi prise au mot " vous propose de découvrir aujourd’hui. De lui, on retient souvent son Baptême et sa mort tragique, et aussi parfois sa présence silencieuse et mystérieuse dans le ventre de sa mère Élisabeth à la Visitation. Mais qui fut-il donc, celui dont la tradition a parfois dit qu’il est le dernier des prophètes de l’Ancien Testament et le premier du Nouveau ? Quel sens a sa présence pour aujourd’hui ? C’était un bien étrange personnage, dont Matthieu nous dit à la fois que "?parmi ceux qui sont nés d’une femme, il ne s’en est pas levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui.?" Qui était-il ce plus grand de tous, qui n’était pas digne, selon lui, de "?dénouer la lanière de la sandale de Jésus?" ? Ce précurseur condamné à s’effacer, pour connaître "?La gloire de l’effacement?" selon la belle expression de l’écrivain, et invité sur le plateau, Dominique Ponnau dans le titre de son ouvrage sur ce saint ? Et à ses côtés Régis Burnet reçoit la bibliste Marie-Noëlle Thabut.

La Foi prise au Mot

Dans un style simple et direct, des spécialistes, universitaires ou prêtres, dialoguent avec Régis Burnet, bibliste, en apportant des réponses aux questions que nous pouvons nous poser sur la foi, la liturgie, de grandes figures chrétiennes.

Visiter la page de l'émission

Autres vidéos de l'émission