Olivier Faure

12/11/2015

Invité de l’émission " Face aux chrétiens " organisée par La Croix, RCF et Radio Notre Dame, le député socialiste de Seine et Marne Olivier Faure s’est dit fortement opposé à toute idée de fusion au second tour entre les listes socialistes avec celles de la droite républicaine. " Cela accréditerait l’idée qu’il existe une UMPS ; et ce serait pour appliquer quel programme ? ". Olivier Faure explique la montée du Front national par le fait que " les politiques ne font pas toujours ce qu’ils disent. " Olivier Faure soutient le gouvernement dans sa volonté de construire l’aéroport de Notre Dame des Landes car " on ne peut pas se laisser dicter la loi par quelques zadistes alors que le projet n’a pas les défauts qu’on lui prête ; il est plutôt sain sur le plan environnemental et sur le plan économique car il permet de développer les échanges avec cette région. " Sur les questions de sécurité Olivier Faure dit que " la gauche s’est convertie au réalisme car nous avons beaucoup d’élus de terrain et plus aucun socialiste ne prône le laxisme. "Sur la question des migrants Olivier Faure estime que " accueillir 24 000 réfugiés sur deux ans est à la portée de la France. C’est même, un facteur de croissance, une richesse potentielle et une manière d’accroître notre influence dans le monde. " Sur la prochaine COP21 il soutient l’activisme du président Hollande sur ce dossier et souhaite que la France prenne des mesures pour limiter encore plus la pollution des voitures. " Il faut une convergence progressive sur 7 ans de la fiscalité pour que les tarifs du diesel et de l’essence se rejoignent. "

Autres vidéos de l'émission