Contenu sponsorisé Bannière Don par SMS Bannière Don par SMS

François Asselin

23/01/2015

François Asselin, tout récemment élu président de la CGPME a réservé à " Face aux chrétiens " sa première intervention médiatique. Pour évoquer tout d’abord le dialogue social et souligner que dans les Petites et moyennes entreprises le dialogue se fait au quotidien. Sinon, la sanction est rapide. " Vouloir l’institutionnaliser dans les PME, c’est tuer le dialogue social. " Il souhaiterait voir évoluer les relations patronat- syndicats. " Nous sommes dans une logique du donnant-donnant et il va falloir en sortir. " Il a insisté sur le fait que l’embauche d’un salarié se déclenche lorsqu’il y a une visibilité. " Quand l’avenir est sombre, comme c’est le cas actuellement, le chef d’entreprise ne peut pas embaucher. Le recrutement ce n’est pas qu’une question d’argent et le marché de l’emploi est bloqué par les contraintes. " Le nouveau président de la CGPME regrette que " le social est devenu un risque alors que ce devrait être une espérance. " Il se dit prêt à soutenir la loi Macron qu’il a qualifiée d’ " intéressante sur l’épargne salariale " mais aussi de " loi fourre-tout ", qui ne va pas changer la face de la France.

Autres vidéos de l'émission