Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Bruno Le Maire

05/06/2014

Bruno Le Maire, député UMP de l’Eure, est l’invité de Face aux Chrétiens ce jeudi 5 juin 2014. Réagissant sur l’affaire Bygmalion qui touche l’UMP, il déclare qu’"il faut une transparence totale et immédiate". Ne se prononçant pas sur l’éventuel retour de Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire estime que le triumvirat des trois anciens premiers ministres est "légitime", mais doit être "transitoire" : "Il faut le plus tôt possible un vrai chef pour l’UMP". Partisan d’une politique européenne de fermeté vis-à-vis de Vladimir Poutine, il appelle, en cas d’une nouvelle escalade de la Russie en Ukraine, à appliquer un "dernier niveau de sanctions", financières, énergétiques, mais aussi stratégiques, en renonçant à la livraison par la France de ses navires Mistral à la Russie. Partisan d’une politique européenne de fermeté vis-à-vis de Vladimir Poutine, Bruno Le Maire appelle, en cas d’une nouvelle escalade de la Russie en Ukraine, à appliquer un "dernier niveau de sanctions", financières, énergétiques, mais aussi stratégiques, en renonçant à la livraison par la France de ses navires Mistral à la Russie. Concernant les sanctions financières envisagées par la justice américaine à l’encontre de BNP Paribas, il les estime "inacceptables" et appelle F. Hollande à faire preuve de "fermeté" vis à vis de B. Obama, car " une ligne rouge a été franchie" : " Il est hors de question d’accepter ces sanctions", car "nos intérêts financiers et stratégiques sont menacés".

Autres vidéos de l'émission