Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Pierre Laurent et Marine Le Pen

19/03/2014

En perspective des Élections municipales qui auront lieu les 23 et 30 mars prochains, Face aux chrétiens vous propose de suivre cette campagne chaque jeudi avec un candidat ou un représentant d’un des courants majeurs de l’échiquier politique. Ce Jeudi 20 mars, ce sont Pierre Laurent, secrétaire national du Parti Communiste Français et Marine Le Pen, présidente du Front National, qui se succèdent dans cette émission. Rappelant que le PCF était toujours "la troisième force politique municipale en France". Pierre Laurent se dit "excédé par la mise en scène incroyable du FN", qui "n’est pas l’arbitre de ces élections". Il voit dans ce scrutin un enjeu de "conquête, et non de résistance" pour le PC. Stigmatisant la politique économique de François Hollande, "un puits sans fonds", le PC se veut "aux côtés de ceux qui avaient placé leurs espoirs dans une politique de gauche". Pour cela, il justifie tant les alliances locales avec le PS que le combat contre la majorité aux côtés du Front de Gauche. La présidente du Front National répond quant à elle au Premier ministre qui a appelé à faire barrage partout au FN. Elle se dit "amusée" de ce "sacré coup de pouce". Marine Le Pen appelle par ailleurs les catholiques à jouer un rôle dans la défense des valeurs traditionnelles. En "ayant une conscience plus aigüe de leur déclin", les électeurs catholiques pourraient constituer, à ses yeux, "l’avant-garde de la défense de ces valeurs". En cas de triangulaire au second tour, où les candidats du FN se maintiendront, M. Le Pen dira à ses électeurs : "Vous êtes libres". L’objectif du FN, qui présente 596 listes, est de conquérir au moins une ville. Enfin, elle se dit " admirative" du Pape François, "de ses appels à la charité, de sa volonté de ne pas exclure mais de rassembler, et aussi de sa dénonciation de la mondialisation sauvage".

Autres vidéos de l'émission