Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Emmanuelle Cosse et Yves jégo

12/03/2014

En perspective des élections municipales qui auront lieu les dimanches 23 et 30 mars prochains, Face aux chrétiens vous propose de suivre cette campagne chaque jeudi avec un candidat ou un représentant d’un des courants majeurs de l’échiquier politique. Ce Jeudi 13 mars, ce sont deux invités qui se succèdent : Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d’Europe Écologie Les Verts et Yves Jégo, député UDI de Seine-et-Marne et délégué général de l’UDI. Emmanuelle Cosse ne se voit pas en future ministre en cas de remaniement. Quant à la participation des Verts au gouvernement, elle fixe la ligne rouge à la création de nouvelles centrales nucléaires. Un an après l’élection du pape François, elle dit apprécier en lui sa "proximité", et se souvient de son voyage auprès des migrants de Lampedusa comme d’un évènement majeur. Interrogé sur d’éventuels accords électoraux avec le Front National, Yves Jégo récuse toute alliance avec ce parti. "On ne s’associe pas avec le diable. On ne donne pas de grain à moudre au diable. Plus vous allez sur les terres de l’extrême, plus l’extrême vous absorbe." Par ailleurs, le député UDI de Seine-et-Marne, qui confirme avoir voté la loi Taubira en faveur du mariage des personnes homosexuelles, voit dans le pape François celui qui l’a "réconcilié avec la religion de son baptême." Il voit dans son humilité, sa tolérance, son ouverture, "une révolution tranquille dans l’Église."

Autres vidéos de l'émission