Contenu sponsorisé Bannière Don par SMS Bannière Don par SMS

La vérité au risque de la parole et de la foi - autour de l’oeuvre de Guy Lafon

03/05/2011

« L’Église se fait parole, l’Église se fait message, l’Église se fait conversation. » (Paul VI, 1964, Ecclesiam suam). Dès les années soixante, comme en écho à cette déclaration, le père Guy Lafon a voulu répondre au défi lancé par les sciences du langage à la théologie. Il s’est émerveillé que la foi, comme l’Église, se fasse parole. Se mettant à la Table de l’Évangile (Éd. de la Nouvelle Alliance, 2010), il n’a cessé de travailler la question du langage, de la parole et de la communication. Comme en témoignent, entre autres ouvrages, le Dieu commun (Seuil, 1982) et Abraham ou l’invention de la foi (Seuil, 1996), il fait ainsi la preuve que le christianisme, sans renoncer à sa singularité, partage pleinement les interrogations et les préoccupations de la culture dans laquelle il s’inscrit. Le père Guy Lafon est théologien, ancien professeur à l’Institut Catholique de Paris, ancien aumônier de l’École Normale Supérieure. Avec la participation de : Gildas Labey, agrégé de philosophie, Jean-Pierre Lemaire, écrivain, professeur de khâgne au lycée Henri IV. Jean-Pierre Rosa, agrégé de philosophie et délégué des Semaines sociales de France, Jean-Louis Schlegel, sociologue, ancien directeur de collection au Seuil, conseiller de la direction de la revue Esprit.