Votre week-end sur KTO - 11 au 12 juillet

Irène Jacob.« Dans le deuil, on se sent relié à l’univers de façon très forte »

Samedi 11 juillet à 20h40
Lumière Intérieure - 52 min

On connaissait son talent d’actrice, moins celui d’écrivain... Mais pour Irène Jacob, de l’écran à l’écrit, il n’y a qu’un pas ! Prix d’interprétation Cannes en 1991 pour « La Double vie de Véronique », l’actrice franco-suisse signe un premier roman, « Big Bang ». Une oeuvre autobiographique où l’actrice fétiche de Kieslowski dit adieu à son père, le physicien quantique Maurice Jacob, alors qu’elle-même s’apprêtait à devenir mère. Vie et mort, maternité et paternité, Irène Jacob s’adresse à deux présences différentes : l’une à naître, l’autre à disparaître. Des périodes intenses de sa vie qu’elle nous livre avec profondeur sur le plateau de « Lumière Intérieure ».

Missa solemnis de Beethoven, dirigée par Bernard Haitink

Missa solemnis de Beethoven, dirigée par Bernard Haitink

Samedi 11 juillet 2020 à 21h45
Concert - 1h45 (antenne uniquement)

Le «Missa Solemnis» de Beethoven constitue un puissant message de paix et d'idéal humaniste. Le chef d'orchestre Bernard Haitink et ses musiciens de l'Orchestre de la Radio Bavaroise en donnent une lecture inspirée et respectueuse.
Chef d'orchestre Bernard Haitink
Interprète Elisabeth Kulman, Genia Kühmeier, Mark Padmore, Hanno Müller-Brachmann

Thérèse de Lisieux - L’Histoire d’une âme

Thérèse de Lisieux - L’Histoire d’une âme

Dimanche 12 juillet 2020 à 20h40
La Foi prise au Mot - 52 min

C'est l’un des livres les plus importants du 20e siècle, l’Histoire d’une âme de Thérèse de Lisieux. Ce petit livre, composé à part des écrits de la sainte Carmélite par sa propre soeur, est plus qu’un best-seller spirituel, il symbolise pour le 20e siècle, l’idée même de spiritualité. Redécouvrons-le en compagnie de des invités de Régis Burnet : le père Didier-Marie Golay, chapelain à Lisieux, qui vient de publier Sainte Thérèse de Lisieux - Vivre d’amour (Cerf), Claude Langlois historien, spécialiste de l’histoire du catholicisme à l’époque contemporaine, et le père François Potez prêtre du diocèse de Paris.

Le Père Daniel Brottier et les Apprentis d’Auteuil

Le Père Daniel Brottier et les Apprentis d’Auteuil

Dimanche 12 juillet 2020 à 21h45
Documentaire - 52 min (antenne uniquement)

Homme de coeur, homme d’action mais surtout homme de Dieu, le père Daniel Brottier, né à La Ferté-Saint-Cyr le 7 septembre 1876, mort à Paris le 28 février 1936, ne se glorifia jamais de sa foi " à transporter les montagnes " ni d’ailleurs de son dévouement aux malheureux et aux pauvres. Ce film passionnant nous conduit à marcher sur les pas d’un prêtre hors du commun qu’on appelle " le mendiant d’amour " car il est à la fois l’un des plus remarquables " saints incendiaires ", de ces saints qui contribuèrent à mettre sur la terre le feu de l’amour, et l’homme " qui faisait surgir l’argent ". Véritable " brasseur d’affaires du Bon Dieu ", comme disait Huysmans de Don Bosco, le Père Brottier, béatifié le 25 novembre 1984, restera pour toujours le " père des Apprentis d’Auteuil ", une oeuvre magnifique à laquelle il consacra les treize dernières années de sa vie.
Réalisation : Armand Isnard
​​​​​​​Une Coproduction KTO/Cat productions 2013.