Catéchumènes : ces adultes qui choisissent le Christ

Cette année, 3639 catéchumènes ont reçu le sacrement du baptême à Pâques, selon l’enquête annuelle de la CEF. Ce vendredi 9 avril, KTO vous propose un Hors les Murs pour découvrir ces nouveaux baptisés, leur parcours, leurs attentes, leurs doutes et leur joie d'avoir rencontré le Christ.

S’il y a la joie du matin de Pâques chaque année, il y a aussi celle du baptême des catéchumènes, ces adultes qui ont décidé de recevoir la vie du Christ, mort et ressuscité, et d’entrer dans son Église. Ils ont été 3639 à recevoir le baptême à Pâques cette année, selon l’enquête annuelle de la Conférence des évêques de France (CEF). 

Le 3 avril, durant la Vigile Pascale en l’église Saint-Germain-l’Auxerrois à Paris, Mgr Michel Aupetit a ainsi baptisé Amélie, Olivia, Roselyne-Geneviève, Ulrich et Yaya-Jean. « Maintenant Seigneur, regarde avec amour ton Église et fait jaillir en elle la source du baptême. Que l’Esprit donne par ces eaux la grâce du Christ », a prononcé l’archevêque de Paris, avant d’appeler un par un les catéchumènes à la fontaine baptismale.

Dans son entretien de Pâques avec KTO, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la CEF, a déclaré à propos des catéchumènes : « Je suis émerveillé par ce que la grâce de Dieu a pu faire en eux, par le chemin que ces personnes ont pu faire, et par l’audace que cela représente de dire à 35 ans : je veux être baptisé ».

Leurs parcours de conversion intriguent et relèvent d'un long cheminement. Pourquoi ont-ils fait le choix de devenir chrétien ? Comment est-ce vécu par leur entourage ? La préparation est-elle adaptée ? Et après le baptême, comment trouver sa place dans les communautés chrétiennes ? La rédaction de KTO vous propose un Hors les Murs ce vendredi 9 avril à 20h35 pour rencontrer ces nouveaux baptisés.

 

Résultats de l'enquête sur les adultes baptisés

Dans son enquête annuelle, la CEF revient sur les parcours des catécumènes et en dresse une typologie par tranche d'âge, genre, catégorie socio-professionnelle et religion d'origine. Elle observe également l'évolution du nombre de catéchumènes au fil des ans. 

Fléchissement de la courbe

Les données statistiques recueillies cette année par le Service national de la catéchèse et du catéchuménat (SNCC) sur les demandes de célébrations des sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation et eucharistie) montrent qu’après une évolution constante sur une dizaine d’année, on observe un fléchissement de la courbe en 2021 avec une baisse de près de 17 % par rapport à l’an dernier. Cette réalité est encore plus marquée pour les départements d’Outre-mer.

Des jeunes adultes : les trois-quarts ont moins de 40 ans

La moitié des baptisés de cette année sont de jeunes adultes entre 26 et 40 ans. L’engagement dans une vie professionnelle, familiale, avec de jeunes enfants, peut constituer un moment privilégié pour le cheminement vers le baptême. Les jeunes de 18 à 25 constituent eux aussi un groupe important des baptisés (24 %). Les années d’études et une réflexion sur le sens de leur vie marquent un temps de recherche spirituelle et de découverte de la vie chrétienne. Mais il n’y a pas d’âge pour demander le baptême. Soixante catéchumènes ont plus de 65 ans.

Des milieux professionnels diversifiés

La répartition évolue peu. La catégorie des ouvriers, techniciens, employés est la plus représentée, cependant, d’année en année on note une progression des demandes de personnes exerçant des professions libérales ou indépendantes. En 4 ans, elles sont passées de 4% à 9% du nombre de baptisés adultes. La part d’étudiants reste importante avec 17% des demandes. Le catéchuménat est l’occasion d’un brassage de population. Il n’est pas rare de voir des personnes issues de milieux sociaux-culturels très différents qui apprennent à se connaitre et s’apprécier au sein d’un groupe de préparation aux sacrements. Deux données restent stables, la proportion de citadins et la répartition homme-femme. Les trois-quarts des baptisés habitent en ville ou en périphérie et les femmes sont plus nombreuses à demander le baptême (64%).

Des baptisés majoritairement issus de milieux chrétiens

Plus de 50% des baptisés proviennent de familles chrétiennes. Ce chiffre est relativement stable. La part de personnes venant des grands monothéismes comme le judaïsme et surtout l’islam reste stable autour de 230 personnes. Une trentaine de futurs baptisés ont auparavant fait des recherches dans d’autres mouvements spirituels (traditions orientales, sectes, animisme, spiritisme).

Vidéos relatives :
05:36
Reportage
Catéchumènes : le baptême transforme leurs vies
06/03/2014

Comme chaque année, de nombreux adultes se préparent à recevoir le baptême la nuit de Pâques. Un engagement et u...

04:41
Vies de famille
Catéchuménat : découvrir la foi, un choc pour la famille (1/4)
01/03/2017

Le choix de devenir chrétien et recevoir le baptême n’est pas seulement une aventure personnelle. Cela peut auss...

03:58
Découvrir Dieu
Vincent : « J’ai compris que la seule personne qui pouvait combler mon coeur, c’était Jésus »
14/02/2021

Suite au décès de son papa, Vincent s’éloigne de la vie chrétienne et s’isole dans la consommation de drogue et...