Contenu sponsorisé Bannière offre abonnement rentrée KTOMag + stylo

Rappel à Dieu du cardinal Albert Vanhoye

Publié le 29/07/2021

Le cardinal français Albert Vanhoye, âgé de 98 ans, est mort ce jeudi 29 juillet. L'exégète de renom, jésuite, avait été créé cardinal en 2006, par le pape Benoît XVI pour les « services rendus à l’Église avec une fidélité exemplaire ».

Originaire d'Hazebrouck, dans le diocèse de Lille, le cardinal Albert Vanhoye s'est éteint à l'âge de 98 ans, a annoncé la Compagnie de Jésus qui, dans un communiqué, retrace le parcours du prêtre jésuite, exégète et théologien. Dans un télégramme publié ce vendredi 30 juillet, le pape François a exprimé ses prières et sa bénédiction aux proches du cardinal défunt. « Je pense à son amour pour le ministère de la prédication, qu'il exerçait avec générosité, animé par un désir passionné de communiquer l'Évangile », a déclaré le Pape.

Créé cardinal à 83 ans

Le professeur d'Ecritures Saintes, figure de l'Institut Biblique pontifical, est créé cardinal par le pape Benoît XVI en 2006, alors qu'il a déjà 83 ans. Cette nomination honorifique, ne lui a pas permis de participer au conclave. Mais elle marque la reconnaissance de l'Eglise et du Saint-Père pour son long travail d'enseignant en Ecritures Saintes et les services rendus à Rome.

Le père Albert Vanhoye a été consultateur dans différentes Congrégations pontificales. Le cardinal Ratzinger, futur Benoît XVI, alors préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi le sollicitait souvent. « Il faisait appel à Albert Vanhoye à chaque fois qu’un texte pontifical mentionnant l’Écriture ou un livre commentant l’Écriture posait problème », mentionne la biographie dressée par les Jésuites.

Appelé au sacerdoce

Après le consistoire de 2006, le cardinal Albert Vanhoye était revenu à Hazebrouck. Longtemps éloigné de ses terres du Nord, il tenait à revoir le lycée et la chapelle qu'il avait fréquentés. C'est à cette occasion qu'il rappelait à France 3 Nord Pas-de-Calais, combien sa vocation sacerdotale était née tôt, dès l'âge de 9 ans.

 

Exégète et théologien

Dans la France occupée, en 1941, il avait traversé le pays pour rejoindre le noviciat de la Compagnie de Jésus à Le Vignau (Landes), rappelle le communiqué. Après une licence de lettres classiques et des études de philosophie scolastique et de théologie en Belgique, il a été ordonné prêtre en 1954.

Il a ensuite étudié à l'lnstitut Biblique Pontifical pour obtenir une licence en Ecritures Saintes, puis un doctorat sur l'Epître aux Hébreux. La plupart de ces ouvrages ont porté sur ce livre du Nouveau Testament. Professeur d'Ecritures Saintes, il marqua des générations d'étudiants à l'Institut biblique pontifical, dont il est devenu le doyen de la Faculté de 1969 à 1975, puis recteur de 1984 à 1990.

Outre l'enseignement, il a dirigé la revue Biblia et a participé aux travaux de la Commission Biblique Pontificale, dont il fut le secrétaire pendant de longues années. Le cardinal Vanhoye a contribué à deux textes importants dans la continuité du Concile Vatican II. L'un porte sur l'interprétation de la Bible dans l'Eglise, l'autre sur la place du peuple juif dans la Bible Chrétienne.

Vidéos relatives :
07:16
Quèsaco
Jésuite : Quèsaco ?
09/11/2019

Qui sont les jésuites ? D’où viennent-ils ? Quelles sont leurs particularités parmi les autres congrégations cat...

03:25
Trois questions à ...
Lancement de l’année ignatienne : trois questions au Père Grégoire Le Bel
26/05/2021

Le 20 mai, une année ignatienne s’est ouverte à l’occasion du 500e anniversaire de la blessure de saint Ignace d...