Contenu sponsorisé bannière careme 2024 bannière careme 2024

Le Saint-Père est sorti de l'hôpital ce samedi 1er avril

Publié le 31/03/2023

Le Pape a quitté l'hôpital ce samedi 1er avril, a annoncé le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège ce jour-même. Le souverain pontife doit présider la messe des Rameaux ce dimanche. Hospitalisé à l’hôpital Gemelli depuis mercredi pour une infection respiratoire, le pape François a remercié chacun sur Twitter pour les messages de soutien reçus.

Ce samedi 1er avril, le Saint-Siège a communiqué la sortie d'hospitalisation du pape François. « Avant de quitter l'établissement, le Saint-Père a salué le recteur de l'Université catholique, Franco Anelli, ainsi que ses plus proches collaborateurs », précise le communiqué. La veille, le Saint-Siège avait confirmé sa future sortie « une fois connus les résultats des examens finaux [du vendredi] matin ». Le pape François avait rendu visite au service d'oncologie pédiatrique de l'hôpital, où il a baptisé un enfant. Le Pape présidera la messe des Rameaux et de la Passion ce dimanche à 10h à Rome.

Le jeudi 30 mars l’équipe médicale de l’hôpital Gemelli de Rome a communiqué : « dans le cadre des examens cliniques programmés du pape François, il a été diagnostiqué une bronchite infectieuse qui a nécessité l’administration d’une thérapie antibiotique par perfusion, qui a produit les effets escomptés avec une nette amélioration de son état de santé. Sur la base de l’évolution prévue, le Saint-Père pourrait sortir dans les prochains jours ». Dans la matinée du jeudi, le souverain pontife a pu travailler et se rendre dans la chapelle privée de son appartement de l'hôpital Gemelli pour un temps de prière et recevoir l'eucharistie.

La nouvelle de l'hospitalisation du Saint-Père a suscité de nombreuses réactions de soutien et de prière pour son bon rétablissement. Les évêques de France, réunis à Lourdes pour leur assemblée plénière, ont invité les fidèles catholiques à s'unir à leurs prières pour le Pape. La conférence épiscopale italienne a exprimé « sa proximité » avec le Pape et l'a assuré de la prière commune des Églises en Italie. L'ambassade d'Argentine près le Saint-Siège a publié un message de soutien et prie la Vierge de Luján, haut lieu du catholicisme argentin, pour la santé du pape François. « Mes prières l'accompagnent » a indiqué l'archevêque de Canterbury, souhaitant que « Dieu lui accorde un prompt rétablissement ».

Le mercredi 29 mars 2023, Matteo Bruni a annoncé que le Saint-Père se trouvait « depuis cet après-midi au Gemelli pour quelques contrôles déjà programmés », ne donnant pas plus d'informations. A 20h30, le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège a précisé les raisons de l’hospitalisation du souverain pontife, le Saint-Père souffre d’une « infection respiratoire ». « Ces derniers jours, le pape François s’est plaint de certaines difficultés respiratoires », a-t-il détaillé (agence I.Media). Le pontife s’est donc rendu dans cette polyclinique du nord-ouest de Rome pour effectuer des contrôles médicaux, peut-on lire dans la note.

Les examens ont révélé « une infection respiratoire » qui n’est pas liée au Covid-19, précise le Saint-Siège, et qui nécessitera « quelques jours de traitement médical » à l’hôpital.

Ce mercredi matin, le pape François a présidé l’audience générale place Saint-Pierre, faisant même un bain de foule en papamobile au début de la rencontre. Toutefois, l’agenda du pontife a été déchargé « afin que les contrôles puissent se poursuivre le temps éventuellement nécessaire », a indiqué une autre source vaticane, rapporte l'agence I.Media.

Le 11 juillet 2021, le Pape priait l'Angélus depuis l'hôpital Gemelli

Dans l’après-midi du dimanche 4 juillet 2021, un communiqué de la Salle de Presse du Saint-Siège avait créé la surprise en indiquant que le pape François s’était rendu à la polyclinique Gemelli pour y subir une « intervention chirurgicale programmée » pour une « sténose diverticulaire du sigmoïde ». Le mercredi 7 juillet, trois jours après l'opération du Pape, le Vatican avait annoncé que sa convalescence se déroulait de façon « normale et satisfaisante ». Le dimanche 11 juillet, le pape François avait prié l'Angélus depuis sa fenêtre au 10ème étage de la Polyclinique Gemelli à Rome. « Je suis heureux de pouvoir garder le rendez-vous dominical de l'Angélus même ici depuis le Polyclinique Gemelli ! » avait-il déclaré.