Contenu sponsorisé Bannière mois missionnaire Bannière mois missionnaire

Malaise étudiant : la foi, un soutien face à la crise

Publié le 19/02/2021

Ecclesia Campus et Chrétiens en Grandes Écoles ont fait paraître jeudi 18 février une enquête sur ce que vivent les étudiants catholiques face à cette crise du coronavirus. Si la foi les soutient pour traverser les épreuves actuelles, les étudiants interrogés ressentent que leur vie spirituelle est limitée par les restrictions sanitaires.

Fin janvier, les réseaux Ecclesia Campus et Chrétiens en grandes écoles (CGE), rattachés au Service national d’évangélisation pour les jeunes et les vocations de la Conférence des évêques de France, ont lancé une consultation. Cette enquête fait écho au malaise ressenti par les étudiants face à la crise du coronavirus. Comment les étudiants catholiques traversent-ils la crise et l'isolement ? « Certes, on voit que les jeunes catholiques ont été éprouvés, mais ils font preuve de beaucoup d'espérance », explique Pauline Gourrin, membre du bureau national de CGE.

 

 

En effet, sur les 2 639 étudiants qui ont répondu, 94% affirment que la foi les aide à traverser l'épreuve. L'Espérance et la confiance en Dieu, la présence de Dieu, le soutien de la prière sont notamment un appui. La vie fraternelle à travers les rencontres informelles (58%) et les temps d’approfondissement de la foi comme les week-ends, les retraites et les pèlerinages (53%) leur manquent particulièrement dans leur vie chrétienne, tout comme la participation à l'eucharistie (44%).

Les étudiants interrogés trouvent un soutien dans les groupes chrétiens (29%) et dans une moindre part, dans les paroisses (11%). « Cette consultation met en lumière d’une part, le fait que les paroisses peinent à offrir un accompagnement de proximité aux étudiants et d’autre part, l’importance de lieux et de communautés adaptés pour les jeunes, fortement encouragés par le pape François dans son exhortation apostolique post-synodale Christus Vivit, sans perdre contact avec des paroisses(CV216-220) », est-il expliqué dans la synthèse de l'enquête.

 

Une Église mobilisée, créative, mais divisée

L'Église est perçue par les étudiants comme mobilisée et créative. Avec la crise sanitaire et toutes ses conséquences, de petites fraternités ont émergé, l'accompagnement de proximité s'est renforcé et des épiceries solidaires ont été créées. Pour participer au bien commun, les étudiants catholiques peuvent aider en continuant à soutenir les plus fragiles (77%) mais aussi en rappelant la liberté de culte (53%), déclarent les répondants.

Le père Régis Peillon, aumônier national de la pastorale étudiante, souligne : « Toutefois, l'Église leur semble plus divisée qu'unie et cela reste un enjeu ». En effet, 33% des étudiants considèrent que pendant cette crise l'Eglise a donné une image divisée, alors que 23% la considère unie.

 

Les étudiants face à la crise :
03:28
Reportage
"Etudiants d'en face, besoin d'aide ?"
14/05/2020

Comment aider ces étudiants en précarité pendant le confinement ? A Lyon, la famille Angleys a voulu proposer so...

07:38
Reportage
Coronavirus : l’Église aux côtés des étudiants isolés
28/01/2021

Les années d’études riment souvent avec travail intellectuel, sorties, rencontres entre amis. Pour Anthony, Vinc...

08:21
Reportage
Confinement et études : portrait d’étudiants en situation de handicap
14/01/2021

A l’Université catholique de l’Ouest à Angers, connue sous le nom « la catho d’Angers », 12 500 étudiants parcou...