Les prémontrés, un ordre qui fête ses 900 ans

Publié le 11/06/2021

Fondé par saint Norbert en 1121, cet ordre de chanoines qui a traversé les âges compte aujourd’hui 1300 frères et 40 abbayes dans le monde.

Au tournant du XIIe siècle, les communautés religieuses fleurissent. Après les chartreux, les cisterciens et les victorins, l’ordre des Prémontrés voit le jour en 1121. L’évêque de Laon, Barthélémy de Jur, offre au prêtre Norbert de Xanten un terrain à Prémontré, dans l’actuelle forêt de Saint-Gobain (Aisne), pour qu’il y fonde une abbaye.

Norbert y établit un ordre de chanoines – prêtres vivant en communauté attachée à une église – qui suivent la règle de saint Augustin. Ils s’organisent en triple-structure, avec un ordre d’hommes, de femmes et de laïcs qui désirent vivre selon la Règle. Les hommes portent l’habit blanc.

Pour célébrer le jubilé des 900 ans, l'abbaye de Mondaye ouvre ses portes à KTO, à découvrir dans Hors les Murs ce vendredi 11 juin à 20h35. 

Suivre la règle de saint Augustin

La vocation des prémontrés est de vivre l’idéal de la première communauté chrétienne de Jérusalem, dans la charité et avec un sens fort de la communauté. D'où son projet de vivre dans l'austérité, la pénitence, la pauvreté et, selon la règle de saint Augustin, prier en commun, pratiquer l'ascèse et prêcher.

KTO a interviewé le frère Dominque Marie et frère Foucauld, de l'abbaye de Mondaye, emblématique de l'ordre des Prémontrés.

Au XIIIe siècle, l’ordre Prémontré possède plus de 600 maisons de l’Europe à la Terre Sainte. En France, juste avant la Révolution, on en compte une centaine, principalement dans le Nord et l’Est, affiliée à près d’un millier de paroisses. Il existe aujourd’hui deux abbayes prémontrées en France, Saint-Martin-de-Mondaye (Normandie) et Saint-Michel-de-Frigolet (Sud). On en trouve trois autres dans le monde francophone, à Leffe en Belgique, à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC), et à Saint-Constant au Canada. L'ordre rassemble 1 300 frères et 40 abbayes dans le monde.

Saint Norbert, de l’itinérance aux prémontrés
Né vers 1080 à Xanten, en Rhénanie du Nord, Norbert a 30 ans lorsqu'il est frappé par la foudre sur son cheval. Inanimé, il a une vision bienheureuse des morts au paradis, qui l’encouragent à porter la parole de vie éternelle en Occident et le pain du Christ aux pauvres. Il est ordonné prêtre, se débarrasse de tous ses biens et part à dos d'âne prêcher dans le Royaume de France, équipé d’une chapelle portative pour célébrer la messe. En 1118, le pape Gélase II lui remet un diplôme pour officialiser sa pratique, ce qui lui permet de gagner du crédit aux yeux des évêques. Trois ans plus tard, il réalise son rêve : fonder un ordre monastique de chanoines suivant la Règle de saint Augustin.

Vidéos relatives :
Documentaire
Saint Augustin - Parcours d’un Berbère Romain
28/09/2020

« Le monde est comme un livre celui qui ne voyage jamais n’en lit que la première page. » Thagaste où il est né...

52:00
Documentaire
La Promesse - Eternam II
22/03/2021

Pour continuer la réflexion sur le mystère de La Vie Éternelle, les réalisateurs Sabrina et Steven Gunnell vont...

05:21
Quèsaco
Chanoine : Quèsaco ?
15/09/2018

« Chanoine » : Quèsaco ? Pour certaines personnes que Loïc Landrau a rencontrées dans la rue, il s’agirait d’un...