Cette vidéo n'est pas encore disponible.

Cette vidéo n'est pas encore disponible.

Les Déplacés (Burkina Faso)

26/03/2024

« Ils sont venus un dimanche, encerclé l’église, puis ils sont entrés avec des fusils et nous ont tiré dessus. Ils ont tué 5 personnes et le prêtre. Après avoir tué les gens à l’intérieur, ils ont rassemblé tout, les bancs, les objets de l’autel, et les ont mis au milieu de l’église, et ont mis le feu. Je peux encore voir leurs visages. Certains avaient des fusils ; d’autres, des tuyaux d’acier dans les mains. Je ne sais pas pourquoi ils ont fait ça. Ils ne l’ont pas dit. Nous sommes sortis de l’église en courant et puis partis le lendemain. Nous avons dû courir et abandonner tous nos biens, notre bétail, tout. J’ai dû laisser 8 vaches, 50 chèvres. Notre vie à Dablo était paisible, pas facile, mais paisible et en famille. »Personnes déplacées internes (Burkina Faso) Des milliers de familles ont dû quitter leur coin de pays au Burkina Faso en raison des attaques brutales de terroristes et de fanatiques religieux. Ils n’ont pas eu le choix, soit ils partaient, soit ils mouraient. C’est une grande tragédie de se sentir étranger dans son propre pays. La situation stable qu’ils avaient auparavant a disparu et maintenant la réalité qu’ils vivent est faite de peur et d’incertitude constantes. La vague de déplacés pose également des problèmes particuliers dans les zones où on cherche refuge. L’Église essaie de répondre autant que possible aux besoins de base de ces familles. Mais les besoins sont immenses et les ressources très limitées. Parmi les services que l’Église catholique fournit, il y a l’aide psychologique et spirituelle aux personnes traumatisées par ces événements horribles. « Les déplacés » explique les origines géopolitiques de cette crise. De nombreux facteurs sont derrière ce chaos, mais au bout du compte, ce sont les enfants, les femmes, les aînés, des familles entières qui paient le prix de ce bouleversement. Une production CRTN (AED) 2022 - Réalisée par Bartek Zytkowiak

Doc

Environ 45 films documentaires de 52 minutes sont coproduits chaque année par KTO, qui en diffuse au total 150. Une partie d'entre eux est disponible sur Internet. La chaîne privilégie des documents mettant en valeur une vision chrétienne de l'homme, une lecture des questions de société au regard de la doctrine sociale de l'Église, une (re)découverte du patrimoine culturel chrétien. Les documentaires sont aussi l'occasion de découvrir des grandes figures du christianisme, à travers des portraits ou des récits, et de partir à la rencontre des communautés chrétiennes à travers le monde. Ces films sont régulièrement remarqués dans la presse et sélectionnés dans les festivals.

Visiter la page de l'émission