Contenu sponsorisé Bannière route bibilique 2024

Le psaume 50/51 est le psaume idéal pour une célébration pénitentielle, et il a probablement été composé pour cela : « Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché. Lave moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense. » Le peuple d’Israël est rassemblé au Temple de Jérusalem. Il se reconnaît pécheur, mais il sait aussi l’inépuisable miséricorde de Dieu. Et d’ailleurs, s’il est réuni pour demander pardon, c’est parce qu’il sait d’avance que le pardon est déjà accordé. Cela avait été, on s’en souvient, la grande découverte du roi David. Après l’effroyable péché qu’il avait commis en séduisant Bethsabée, la femme d’un de ses officiers, puis en faisant tuer le mari au champ d’honneur, le prophète Natan était venu lui annoncer le pardon de Dieu avant même qu’il ait eu le temps de proférer une parole de repentir.

Chroniques Bibliques

La bibliste renommée, Marie-Noëlle Thabut, traduit et médite les psaumes depuis de nombreuses années sur KTO. Elle livre à présent tous leurs sucs, développe leurs thèmes transversaux, leurs liens avec les montées à Jérusalem, les fêtes et les épisodes bibliques.

Visiter la page de l'émission

Autres vidéos de l'émission