Contenu sponsorisé Bannière Petit Futé

Imany : "Ma foi est très intérieure, très personnelle"

30/04/2022

Autodidacte et persévérante, l’artiste Imany -née Nadia Mladjao- a débuté dans le mannequinat à New York avant de répondre aux sirènes de la musique pour ensuite monter sur scène et ne plus jamais en descendre. Avec les albums, « The Shape of A Broken Heart » (2011) et « The Wrong Kind of War » (2016), qui allient soul et folk, elle a signé le tube, « Don’t Be So Shy », pour le film « Sous les jupes des filles », réalisé par Audrey Dana. Connue aussi pour son engagement contre l’endométriose, Imany chante aujourd’hui, entourée de huit violoncelles, sur un album de reprises de variété internationale, « Voodoo Cello », enregistré, arrangé et réalisé par elle-même ; « un projet qui m’a redonné le goût de faire de la musique », dit-elle. A l’aube d’une tournée internationale -elle se produira les 8 et 9 juin au Grand Rex- l’artiste française raconte ses inspirations, sa musique et ce qui motive son engagement contre cette maladie qui concerne une femme sur dix.

Lumière intérieure

La journaliste Marie Brette reçoit en plateau une personnalité et nous donne à voir sa lumière intérieure. Journalistes, chroniqueurs, auteurs, artistes, sportifs livrent leur regard sur le monde, sur la vie, leur ressort intérieur, leur raison de se lever le matin.

Visiter la page de l'émission