Les Arméniens déplacés en quête d’un avenir

10/12/2021

Face à la situation dramatique que traversent des dizaines de milliers d’Arméniens du Haut-Karabagh aujourd’hui, L’OEuvre d’Orient est à leurs côtés. Sur les 150 000 habitants arméniens du Haut-Karabagh, 90 000 civils sont partis dans des conditions précipitées, et par des moyens de fortune. Ainsi des familles, des femmes, des enfants, mais aussi des combattants blessés et des personnes âgées fuient vers l’Arménie et se retrouvent aujourd’hui, malgré une grande solidarité, dans des conditions terribles. Dans cette émission, L’OEuvre d’Orient sollicite votre soutien. Elle vient en aide à ces personnes déplacées. À quoi ressemble le quotidien de ces familles ? Quels espoirs nourrissent-elles ? Comment construisent-elles leur avenir ? La rédaction de KTO est allée à Gyumri, au nord-ouest du pays, à la rencontre de ces familles déplacées qui nous ont raconté leur quotidien et qui nous ont confié leurs combats et leurs espoirs. Reportage également au centre de formation professionnelle Entanik. Fondée après le tremblement de terre de 1988, cette association enseigne à 1500 jeunes l’artisanat arménien. Depuis le début de la guerre, des enfants déplacés et des orphelins ont rejoint ces formations et tentent de se construire un avenir. Les invités répondent à vos questions.

Associons-nous !

Associons-nous avec des acteurs de la solidarité
1 vendredi / mois • 20h35 • 52 min

Une fois par mois, KTO met à l’honneur les associations chrétiennes. Elles s’activent avec discrétion sur tous les fronts de la solidarité, sur toutes les failles de la société, ici et à l’autre bout du monde. Chaque crise rend plus nécessaire la présence des chrétiens sur le terrain, donc l’importance de détailler leurs actions, de présenter leurs diagnostics et leurs difficultés, leurs incroyables succès.
 

Visiter la page de l'émission