La souffrance du peuple malien

24/09/2020

Le Mali est situé en Afrique de l’ouest, dans la région du Sahel. Il est frontalier avec la Mauritanie, l’Algérie, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire la Guinée et le Sénégal. Sa population est d’environ 18, 5 millions d’habitants. Majoritairement musulmans, autour de 95 %, les chrétiens représentent environ 3% et l’animisme 2 %. Dans ce pays où chrétiens et musulmans cohabitent de manière pacifique, les responsables religieux ont toujours encouragé le dialogue. La laïcité est inscrite dans la constitution malienne. Après le putsch militaire du 18 août ayant conduit à la démission du président Ibrahim Boubacar Keita, c’est un ancien militaire à la retraite et un ancien ministre des affaires étrangères qui ont été désignés pour assurer la période de transition de 18 mois. La Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest, la Cédéao, avait fait pression pour un retour rapide de civils au pouvoir, en imposant un embargo aux maliens, déjà minés par la pauvreté. Mais il y a aussi l’urgence sécuritaire : avec, depuis 2012, la montée en puissance du djihadisme, en particulier au nord. Malgré des opérations militaires internationales et un accord de paix, les violences se propagent dans l’ensemble du Sahel. Dans ce contexte de crises politiques à répétition, l’éducation est un enjeu majeur pour une avancée démocratique.

Eglises du Monde

Chaque semaine, Églises du monde invite à s’immerger dans la vie d’un pays, à la rencontre des communautés chrétiennes. Dépaysement garanti, avec la découverte des spécificités et du rayonnement de l’Église catholique ou de ses difficultés. Au-delà de l’actualité, il s’agit aussi de comprendre les grands enjeux du pays et la contribution que les chrétiens peuvent apporter à la société. Présenté par Stéphanie Dupasquier chaque jeudi à 21h45.

Visiter la page de l'émission