Violetta Wawer. Au soleil de la Miséricorde Divine

05/06/2020

En 2000, de retour dans sa Pologne natale, Violetta Wawer découvre la vie de sainte Faustine Kowalska, apôtre de la miséricorde divine. La trentenaire s’immerge alors dans le "Petit Journal" qui, les premières pages, la bouleverse. "Je crois que j’ai reçu une sorte d’effusion de l’Esprit Saint", dit-elle. C’est un moment charnière de sa vie de Foi et le début de sa grande dévotion à la miséricorde divine. Revenue en France, elle fonde en novembre 2006, avec Gérard Deléchette, l’association pour La Miséricorde Divine qui deviendra, un an plus tard, une association privée de fidèles dont le but est de propager le message du Coeur de Jésus et le message de la Miséricorde Divine. Depuis 2008, l’association anime, sans exception, la Célébration du Premier Vendredi du mois à l’Église Saint Sulpice à Paris. Violetta Wawer a aussi rédigé un livre intitulé "Le tableau de Jésus miséricordieux". Sur le plateau d’Un Coeur qui écoute, elle raconte cette rencontre née dans le terreau d’une famille où la mère mourut jeune et où le père était violent.

Un Coeur qui écoute

Dans un cadre sobre, avec quelques images propices à la méditation, "Un cœur qui écoute" donne toute sa place à la spiritualité sur le ton de l’intime. Cyril Lepeigneux reçoit un invité pour 26 minutes d’évocation d’une vie, d’une intense expérience spirituelle. La foi vivante et incarnée par des témoins.

Visiter la page de l'émission

Autres vidéos de l'émission