Contenu sponsorisé Bannière grande enquête 20 ans Bannière grande enquête 20 ans

En Bulgarie, le pape contre la sinistrose

05/05/2019

Accueilli plutôt fraîchement par le Patriarche orthodoxe, au premier jour de sa visite en Bulgarie le Pape François ne s’est pas laissé décourager et a insisté sur ce qui unit les chrétiens : l’oecuménisme du sang et l’héritage des saints. Devant les autorités politiques il a aussi lancé un vigoureux appel à lutter contre « l’hiver démographique » et le « manque de confiance en l’avenir » et à ne pas « fermer les yeux, le coeur et la main » à ceux qui frappent à la porte. Retour sur les temps forts de la journée avec notre envoyée spéciale Philippine de Saint Pierre.

Le Pape François en Bulgarie

Le pape se rend du 5 au 6 mai 2019 en Bulgarie pour un voyage apostolique dont le thème est la paix, l’œcuménisme et le dialogue inter-religieux. Dans ce pays d'environs 7 millions d'habitants, occupé autrefois par les Thraces, de célèbre mémoire, l’Église catholique comprend un nombre infime de la population. Les groupes religieux les plus importants sont les orthodoxes (60 ou 70% de la population), les sans religion (20 ou 30%), les musulmans (minorité « turque », environ 10% de la population). Catholiques et protestants ne dépassent pas les 1 ou 2% de la population.
L’Église catholique dispose de trois diocèses. Deux diocèses latins : Sofia-Plovdiv pour la partie sud du pays, et russe pour la partie nord du pays, du nom de Nicopole. Et un diocèse de rite grec-catholique ou byzantin pour l’ensemble du pays : Sofia.
Au cours de son voyage le pape se rendra, entre autre, au sud du pays où se trouve la plus importante communauté catholique du pays : Rakovsky.

Visiter la page de l'émission