Honduras: l’exode comme seule issue?

20/02/2019

Le Honduras est l’un des pays les plus pauvres du continent, 7 habitants sur 10 vivent en effet sous le seuil de pauvreté. C’est aussi parmi les pays les plus violents au monde, avec un des taux d’homicides par habitant les plus importants. Côté religions, selon le Pew Research Center, le Honduras compte 46% catholiques, 42% de protestants, 10% sont sans affiliation religieuse, et 2% d’autres religions. En 2017, José Orlando Fernandez a été réélu pour un second mandat, dans un contexte d’accusations de fraude. Des manifestations ont été réprimées dans le sang faisant une trentaine de victimes. La répression politique, la misère et la violence, poussent des honduriens à fuir le pays. Chaque jour entre 300 et 350 personnes émigrent vers les États-Unis. Mais la route étant périlleuse, les migrants ont commencé à voyager en groupe, depuis fin 2018. Les caravanes des migrants, ces groupes de plusieurs milliers de personnes qui se sont mis à marcher ensemble sur la route entre l’Amérique centrale et les Etats-Unis, ont ainsi mis la lumière sur une réalité qui existe depuis des années dans l’indifférence.

Eglises du Monde

Chaque semaine, Églises du monde invite à s’immerger dans la vie d’un pays, à la rencontre des communautés chrétiennes. Dépaysement garanti, avec la découverte des spécificités et du rayonnement de l’Église catholique ou de ses difficultés.
Au-delà de l’actualité, il s’agit aussi de comprendre les grands enjeux du pays et la contribution que les chrétiens peuvent apporter à la société.

Présenté par Stéphanie Dupasquier chaque mercredi à 21h45.

Visiter la page de l'émission

Autres vidéos de l'émission