Cette vidéo n'est pas encore disponible.

Cette vidéo n'est pas encore disponible.

Venezuela, les femmes du mont

01/10/2019

Ce film met en lumière les différences mais aussi ce qui rapproche la vie et l’oeuvre de deux communautés de religieuses catholiques au Venezuela : la communauté contemplative des Soeurs du Sacré Coeur et la communauté enseignante des Soeurs Missionnaires de l’Immaculé Conception. Malgré des règles de vie bien distinctes, ces deux communautés sont des sources de grâces pour ceux qui comptent sur elles pour vivre. « Je crois que Dieu a toujours voulu que la communauté soit sur cette colline. Il l’a mise à part pour toute éternité afin de permettre aux soeurs d’y bâtir leur couvent. Sur cette colline Dieu manifestera sa gloire pour de nombreuses années encore. Après notre mort, d’autres soeurs viendront », affirme la prieure du couvent de Notre-Dame Reine des Anges. Cette conviction profonde, elle le doit aux circonstances miraculeuses qui ont accompagné la fondation du couvent et aux non moins nombreux miracles obtenus par leurs prières. « La croix la plus lourde à porter à La Morán, ce sont les familles détruites. Souvent la mère doit être mère et père... les mères sont violentes avec leurs enfants. On voit venir des enfants maltraités portant les traces des coups qu’ils ont reçus » rapporte Mère Trinidad Arce, Supérieure des Soeurs de l’Immaculé Conception. La communauté est installée dans un quartier fondé par le frère Fransisco Amor alors qu’il cherchait un endroit pour construire une église. Quand les soeurs sont arrivées, ce n’était qu’un bidonville. Aujourd’hui elles reçoivent 170 enfants dans leur école. Leur présence inespérée est perçue par les habitants comme une « lumière ».

Autres vidéos de l'émission