Entretien avec Grégoire Ahongbonon

18/09/2017

Grégoire AHONGBONON se bat pour rendre leur dignité à des malades mentaux en Afrique. A l’occasion de son passage en France, nous avons eu la joie de l’accueillir sur KTO. Béninois, marié et père de 6 enfants. En 1971, il émigre en Côte d’Ivoire pour y faire fortune comme réparateur de pneus. Il gagne alors beaucoup d’argent, puis les choses tournent mal, son entreprise fait faillite. ll sombre alors dans la dépression. Un missionnaire l’emmène en pèlerinage en Terre Sainte en 1982, c’est un tournant décisif pour lui. C’est désormais vers les autres, les plus faibles, qu’il veut se tourner. De retour en Côte d’Ivoire, il découvre l’extrême misère et le rejet total dont sont victimes les malades psychiatriques en Afrique. Il décide de s’occuper d’eux et de les soigner, en fondant l’association Saint-Camille-de-Lellis, qui regroupe des centres d’accueil et de réinsertion de malades mentaux. Aujourd’hui il en existe dans 4 pays : au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso au Togo.

Entretien

La rédaction de KTO propose des entretiens d'actualité avec des personnalités remarquables, engagées dans l'Eglise.

Visiter la page de l'émission