Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Cécile Paris

15/04/2013

On dit " veuve " ou " veuf " lorsqu’on a perdu son conjoint, " orphelin " lorsqu’on a perdu ses parents, mais il n’existe pas de mot pour désigner les parents qui ont perdu un enfant. Cécile Paris et son mari ont justement perdu un de leurs trois fils, Vincent, qui venait de faire profession solennelle dans l’ordre des Frères prêcheurs (dominicains). Cécile Paris revient sur ces mois et ces jours qui ont précédé le décès de son fils dont elle a retracé le parcours dans un livre, " Orphelins d’un enfant " (Cerf). Son fils, Vincent, avait fait le choix de la vie religieuse pour transmettre la foi. Comment a-t-il accepté sa mort sans révolte alors qu’il avait à peine trente ans ? Comment sa mère a-t-elle surmonté ce décès ? Cécile Paris répond à ces questions dans cette nouvelle émission en forme de témoignage.

Un Coeur qui écoute

Dans un cadre sobre, avec quelques images propices à la méditation, "Un cœur qui écoute" donne toute sa place à la spiritualité sur le ton de l’intime. Cyril Lepeigneux reçoit un invité pour 26 minutes d’évocation d’une vie, d’une intense expérience spirituelle. La foi vivante et incarnée par des témoins.

Visiter la page de l'émission