Vos soirées sur KTO (du 27 au 31 juillet 2020)

Film affiche Ignace de Loyola

Ignace de Loyola

Lundi 27 juillet à 20h40
Film - 118 min (à la TV uniquement)

Mai 1521. Ignace de Loyola, assoiffé de gloire et d’exploits, combat avec courage les troupes françaises lors du siège de Pampelune en Espagne. Gravement blessé à la jambe et condamné à rester alité, Ignace va devoir remettre en question tous ses rêves de grandeur…Près de vingt ans plus tard, il fondera la Compagnie de Jésus – les Jésuites -, une congrégation qui bouleversera la face de la chrétienté. Découvrez l’homme derrière la légende. Un film de Paolo Dy, avec Andreas Munoz (Iñigo de Loyola).

Production Saje. Réalisation Paolo Dy (2016)

L'Amitié, par le père Pascal Ide

Mardi 28 juillet 2020 à 20h40
Conférence - 52 min

L’amitié est un lieu de consolation, c’est être avec celui qui est seul. L’amitié est si grande que tous les mystères de la foi en parlent. Le Père Pascal Ide, prêtre du diocèse de Paris, docteur en médecine, en philosophie, présente ici l’amitié entre hommes, et surtout l’amitié avec Jésus, le seul véritable ami. Il le fait en passant en revue les trois plus grands mystères de notre foi : le mystère trinitaire, l’Incarnation et le mystère pascal.

Conférence donnée à Paray-le-Monial durant l’été 2018.

Les Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire : Exils

Mercredi 29 juillet 2020 à 20h40
Documentaire - 52 min

Après la diaspora juive, la dispersion des chrétiens d’orient ? Etrange répétition de l’histoire sur laquelle se penche la seconde partie de ce documentaire sur les chrétiens de cette région du monde comprise entre l’Irak et l’Egypte. Si le premier volet s’attachait à remonter aux origines des chrétiens d’orients, ce second volet de 52 minutes, retrace les événements qui depuis la première moitié du XXe siècle, ont profondément modifiés les rapports de force dans le monde arabe. En effet, de la déclaration Balfour (1917) qui reconnait aux juifs installés en Palestine le droit à un « foyer national » à la montée de l’islamisme radical dont la chute des tours jumelles (2001) constitue sa déclaration de guerre à l’Occident, les chrétiens d’Orient passent de Charybde en Scylla. Tour à tour complices de l’Occident et chantres du nationalisme arabe, suscitant la haine et l’admiration, ils sont pourtant de plus en plus nombreux à choisir le chemin de l’exil.

Les Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire : Exils - UNE COPRODUCTION KTO/GRAND ANGLE PRODUCTIONS 2019

Réalisé par Marc Wattrelot

Conversation avec Fabrice Bouthillon

Jeudi 30 juillet 2020 à 20h40
Conversations philosophiques - 52 min

Normalien, ancien élève de l’Ecole française de Rome, titulaire d’une licence de théologie, Fabrice Bouthillon est un historien spécialisé dans l’histoire religieuse, politique et diplomatique des XIXe et XXe siècles. Il appartient à cette catégorie très rare d’historiens qui ont bâti un système interprétatif des événements qui leur confère une stature de penseur tout à fait singulière. Sa thèse, déployée dans des livres essentiels comme "L’Illégitimité de la République", "Brève histoire philosophique de l’Union soviétique", "Nazisme et révolution : histoire théologique du national-socialisme", "1789-1989", et tout récemment "Bonaparte comme précurseur", tient autour d’une idée force qui va nous mobiliser durant ces 52 minutes. Tous les régimes postérieurs à la Révolution sont liés par un même principe : celui de retrouver une stabilité que la partition entre ce qu’on appelle la droite et la gauche rend perpétuellement fragile. On peut ainsi comprendre autrement l’histoire contemporaine entre démocraties et totalitarismes.

7 ans du pape François, sans langue de buis

Vendredi 31 juillet 2020 à 20h40
Débat - 52 min

Depuis son élection, le pape François invite les catholiques à une conversion missionnaire, pour devenir une Eglise en sortie cultivant le dialogue et la paix. Certains sont stimulés par son propos et sa méthode, d’autres déroutés, voire déstabilisés. A l’occasion du 7ème anniversaire du pontificat, des fidèles laïcs et des prêtres échangent sans langue de buis avec Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne, sur ce que l’enseignement du pape François a provoqué sur eux, et dans leurs communautés paroissiales.