Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

L'Eglise et le respect de la vie

l'eglise catholique et le respect de la vie

 

Retrouvez sur cette page les différentes réactions sur la situation de Vincent Lambert. La rédaction de KTO a aussi puisé dans ses archives pour nourrir la réflexion autour de la dignité des malades, des personnes fragiles et handicapées. 

 

21/05/19 - Déclaration commune du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie et de l'Académie pontificale pour la Vie concernant le cas de Vincent Lambert :

Partageant pleinement ce qui a été déclaré par l’archevêque de Reims, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, et par l'évêque auxiliaire Mgr Bruno Feillet, en lien avec la triste histoire de M. Vincent Lambert, nous désirons souligner que l'interruption de l'alimentation et de l'hydratation représente une grave violation de la dignité de la personne. L' « état végétatif » est en effet un état pathologique assurément grave, qui toutefois ne compromet en aucune manière la dignité des personnes qui se trouvent dans cette condition, ni leurs droits fondamentaux à la vie et aux soins, s’inscrivant dans la continuité de l'assistance humaine de base.

L’alimentation et l'hydratation constituent une forme de soin essentiel toujours proportionné au maintien en vie : alimenter un malade ne constitue jamais une forme d'obstination thérapeutique déraisonnable, tant que l’organisme de la personne est en capacité d'absorber nutrition et hydratation, à moins que cela ne provoque des souffrances intolérables ou ne se révèle nuisible pour le patient.

La suspension de ces soins représente plutôt une forme d'abandon du malade, fondée sur un jugement sans pitié sur sa qualité de vie, expression d'une culture du déchet qui sélectionne les personnes les plus fragiles et sans défense, sans reconnaître leur unicité et leur immense valeur. La continuité de l’assistance est un devoir incontournable.

Nous espérons donc que des solutions efficaces pourront être trouvées dans les meilleurs délais pour protéger la vie de M. Lambert. À cette fin, nous assurons de la prière du Saint-Père et de toute l'Église .

Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la Vie
Cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie

 

------------------

20/05/19 -  Publication du compte Twitter français du pape François 

 

------------------

20/05/19 - Communiqué de Mgr Michel Aupetit à propos de la situation de M. Vincent Lambert

" Il y a aujourd’hui un choix de civilisation très clair : soit nous considérons les êtres humains comme des robots fonctionnels qui peuvent être éliminés ou envoyés à la casse lorsqu’ils ne servent plus à rien, soit nous considérons que le propre de l’humanité se fonde, non sur l’utilité d’une vie, mais sur la qualité des relations entre les personnes qui révèlent l’amour [...] Une fois de plus nous sommes confrontés à un choix décisif : la civilisation du déchet ou la civilisation de l’amour."

Lire l'intégralité sur le site du diocèse de Paris

------------------

18/05/19 [Déclaration du groupe bioéthique] Une ambition : la protection des plus fragiles

Le 18 mai 2019, les évêques membres du groupe bioéthique ont publié un texte à propos de Mr Vincent Lambert, rappelant que « Chaque personne handicapée, aussi fragile soit-elle, a des droits égaux à toute autre personne. ». Se penchant sur les dimensions juridiques et éthiques des enjeux soulevés par la situation de Vincent Lambert, les évêques soulignent que « respecter les droits des personnes les plus fragilisées et les plus faibles, nos frères et sœurs en humanité, en les accompagnant et en les soignant chacune selon sa situation demandera toujours du courage. »

Lire l'intégralité sur le site de la CEF

------------------

13/05/19 - Vincent Lambert : déclaration de Mgr de Moulins-Beaufort et de Mgr Feillet

Le médecin du CHU de Reims a annoncé à la famille Lambert l’arrêt des soins la semaine du 20 mai 2019. Le Conseil d’Etat avait validé fin avril la décision médicale d’interrompre les traitements de M. Vincent Lambert, en état pauci-relationnel depuis dix ans. Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et Monseigneur Bruno Feillet, évêque auxiliaire de Reims, ont réagit à cette annonce.

 

Lire l'intégralité sur le site du diocèse de Reims

 

 

 

 

ET AUSSI : 

22/05/19
Que révèle la situation de Vincent Lambert ?  

Eclairage du Père Bruno Saintôt, responsable du département éthique biomédicale du Centre Sèvres, également membre du groupe de la Bioéthique de la Conférence des évêques de France.

 

21/05/19
Veillée de prière pour la vie

La 11ème Veillée de prière pour la vie, depuis l’église Saint-Sulpice à Paris. Après quatre témoignages, la prière litanique porte les intentions de tous les fidèles. Cette veillée, organisée par les diocèses d'Île-de-France, s'est clôturée par l'adoration devant le Saint Sacrement.

 

16/05/19
Réaction de Tugdual Derville 

Tugdual Derville réagit après l'annonce de l'arrêt de la nutrition et de l'hydratation de Vincent Lambert le 16/05/2019. 

 

22/03/18
Fin de vie : les évêques appellent à un sursaut de conscience

Alors réunis en assemblée plénière à Lourdes, les évêques de France ont publié en mars 2018 une déclaration sur la fin de vie. Les évêques de France publient une déclaration sur la fin de vie,  « Nous appelons nos concitoyens et nos parlementaires à un sursaut de conscience » écrivent-ils et présentent 6 raisons pour ne pas transgresser le code de déontologie médical et l’impératif civilisateur « Tu ne tueras pas ». 

 

10/04/18
Fin de vie : l'éclairage de Tugdual Derville 

Après l'avis du CESE préconisant la légalisation de l'euthanasie en avril 2018, Tugdual Derville réagit sur la question de la fin de vie sur le plateau d'A La Source. 

 

 

 

 

FIN DE VIE, EUTHANASIE : LES CONFÉRENCES ET LES DOCUMENTAIRES

 

<

Université de la Vie - 2019
La vie, sous conditions ?

Avec les progrès du diagnostic anténatal, qui permet de déceler très tôt un handicap chez l'enfant à naître, ce qui amène parfois à une interruption médicale de grossesse, est-il encore possible d'accueillir inconditionnellement la vie de chaque être humain ? Cette question se pose aussi face aux cas de grande dépendance et de fin de vie, avec la tentation de l'euthanasie.

 

Conférence - Rencontre des Ternes - 2018
Aimer et accompagner la vie jusqu'au bout

Avec la participation de : Roseline de Romanet, infirmière en soins palliatifs ; Christian de Cacqueray, directeur du Service Catholique des funérailles ; Jean Léonetti, ancien ministre et auteur de la loi française sur la fin de vie.

Conférence aux Bernardins- 2014
Pourquoi cette volonté de légiférer sur la fin de vie ?

Soins palliatifs, prise en compte des désirs anticipés, respect de l'autonomie de la personne... nombreuses sont les questions qui pourraient faire l'objet d'évolutions législatives et mettre ainsi un terme à un certain nombre de confusions, parfois volontairement entretenues. Avec le dr Xavier Mirabel, conseiller médical d'Alliance Vita, le père Verspieren, spécialiste en éthique biomédicale, Suzanne Rameix, maître de conférence à la Faculté de médecine de Créteil.

FIN DE VIE : LA SÉRIE "VIES DE FAMILLE"

Vies de familles - 2013
La sédation en question

Dans son avis rendu en juillet 2013, le comité consultatif national d'éthique évoque l'ouverture et l'encadrement d'un droit à la sédation continue en phase terminale. Quelles questions émergent pour le malade, la famille et les soignants dans des cas concrets et douloureux ? Pour faire humainement face à ces situations, le Dr Daniel Dhérouville, chef de service au sein de la Maison médicale Jeanne Garnier à Paris, relève les questions éthiques incontournables et fait réfléchir sur la frontière entre le " laisser mourir " et le " faire mourir ".

Vies de famille - 2013
Pourquoi des soins palliatifs ?

L'attention médiatique se focalise d'ailleurs depuis plusieurs années sur le débat sur l'euthanasie. Mais portant en France, le droit aux soins palliatifs voté par le Parlement en juin 1999 est encore loin d'etre pleinement mise en application. La mort reste un tabou et le milieu médical peine à sortir des prouesses du tout curatif. A quel stade de l'état du malade faut-il envisager le recours aux soins palliatifs ? Pourquoi sont-ils encore mal connus ? Comment aborder cette étape ultime de la vie pour le patient et ses proches ? 

Vies de famille - 2013
Fin de vie : Quel accompagnement spirituel ?

La fin d'une vie conduit l'homme à l'essentiel. Même si la foi n'ôte rien à l'angoisse du passage de la mort, elle peut éclairer le sens de cette ultime étape. Quelle place donner à Dieu, face à l'échéance de la mort ? Peut-on se préparer spirituellement au "grand passage" qui arrive ? C'est le troisième épisode de la série pour comprendre la fin de vie et ses enjeux, et être en mesure d'accompagner un proche concerné par cette situation.