Conversion pastorale des paroisses : le Vatican publie une instruction

Conversion pastorale des paroisses : le Vatican publie une instruction

« La conversion pastorale est un des thèmes fondamentaux de la nouvelle étape de l’évangélisation que l’Eglise est appelée aujourd’hui à promouvoir » indique le document publié par la Congrégation pour le Clergé ce lundi 20 juillet, afin que « les communautés chrétiennes soient toujours plus des centres qui favorisent la rencontre avec le Christ ».

L’instruction de 25 pages intitulée La conversion pastorale de la communauté paroissiale au service de la mission évangélisatrice de l’Eglise a pour vocation d’expliquer les modalités de mise en œuvre des impulsions données par le pape François depuis le début de son pontificat.

« La conversion des structures que la paroisse doit envisager requiert en amont un changement de mentalité et un renouvellement intérieur » relève l’instruction qui invite à dépasser une « cléricalisation de la pastorale ». Des indications concrètes portent notamment sur le regroupement de paroisses, l’unité pastorale, le curé, le vicaire et les diacres, les consacrés et les laïcs, ou encore les différents conseils paroissiaux. Une « collaboration effective » entre tous les acteurs de la paroisse est vitale pour structurer une « pastorale d’ensemble » qui répond aux défis de l’évangélisation aujourd’hui.

Cette instruction s’inscrit dans l’ecclésiologie du Concile Vatican II, en s’appuyant particulièrement sur le magistère du pape François.

La conversion pastorale de la communauté paroissiale au service de la mission évangélisatrice de l’Eglise

Introduction

1. La réflexion ecclésiologique du Concile Vatican II et les importants changements sociaux-culturels des dernières décennies ont amené diverses Eglises particulières à réorganiser la manière de confier la charge pastorale des communautés paroissiales. Cela a permis de lancer des expériences nouvelles, qui mettent en valeur la dimension de la communion et qui mettent en oeuvre, sous la conduite des pasteurs, une synthèse harmonieuse de charismes et de vocations au service de l’annonce de l’Evangile, qui corresponde mieux aux exigences actuelles de l’évangélisation.
Au début de son ministère, le Pape François a rappelé l’importance de la « créativité », qui signifie « chercher des voies nouvelles », c’est-à-dire « chercher le moyen d’annoncer l’Evangile » ; sur ce point, a conclu le Saint Père, « l’Eglise, et aussi le Code de Droit Canonique, nous offre tant et tant de possibilités et de libertés pour chercher ces choses »[1].
2. Les situations décrites par cette Instruction représentent une occasion précieuse de conversion pastorale comprise dans son sens missionnaire. Elles constituent en effet une invitation aux communautés paroissiales à sortir d’elles-mêmes, en offrant des outils pour une réforme, également structurelle, qui tend à promouvoir un style de communion et de collaboration, de rencontre et de proximité, de miséricorde et de sollicitude en vue de l’annonce de l’Evangile.

I. La conversion pastorale
II. La paroisse dans le contexte actuel
III. L’importance de la paroisse aujourd’hui
IV. La mission, critère pour le renouveau
V. “Communauté de communautés” :
VI. De la conversion des personnes à celle des structures
VII. La paroisse et les autres répartitions internes d’un diocèse
VII.a. Comment procéder à l’érection d’un regroupement de paroisses
VII.b. Le Vicariat forain
VII.c. L’Unité pastorale
VII.d. La Zone pastorale
VIII. Les formes ordinaires et extraordinaires selon lesquelles on confie
VIII.a. Le Curé
VIII.b. L’Administrateur paroissial
VIII.c. Quand la charge pastorale est confiée solidairement
VIII.d. Le Vicaire paroissial
VIII.e. Les Diacres
VIII.f. Les Personnes consacrées
VIII.g. Les Laïcs
VIII.h. Autres formes selon lesquelles on peut confier la charge pastorale
IX. Les fonctions et les ministères paroissiaux
X. Les Organismes de coresponsabilité ecclésiale
X.a. Le Conseil paroissial pour les Affaires Economiques
X.b. Le Conseil pastoral paroissial
X.c. Autres formes de coresponsabilité dans la charge pastorale
XI. Les offrandes à l’occasion de la célébration des sacrements
Conclusion


122. La présente Instruction entend développer le thème du renouveau de la paroisse dans un sens missionnaire, en se fondant sur l’ecclésiologie du Concile Vatican II, éclairé par le Magistère récent, et en considérant les contextes sociaux et culturels qui ont connu de profondes mutations.
La paroisse reste une institution incontournable pour la rencontre et la relation vivante avec le Christ et les frères dans la foi. Mais il est tout aussi vrai qu’elle doit être constamment confrontée aux changements qui s’opèrent dans la culture actuelle et dans la vie des personnes. Cela permet d’explorer avec créativité les voies et les moyens nouveaux qui lui permettent d’être à la hauteur de sa tâche première, celle d’être le centre moteur de l’évangélisation.
123. Par conséquent, l’action pastorale a besoin de dépasser les limites territoriales de la paroisse, de manifester plus clairement la communion ecclésiale grâce à une synergie des ministères et des charismes, tout en se structurant comme “pastorale d’ensemble” au service du diocèse et de sa mission.
Il s’agit d’une action pastorale qui, grâce à une collaboration effective et vitale entre prêtres, diacres, consacrés et laïcs, ainsi qu’entre diverses communautés paroissiales d’un même territoire ou d’une région, ait le souci de trouver ensemble les demandes, les difficultés et les défis de l’évangélisation et qui cherche à intégrer des voies, des instruments, des propositions et des moyens capables de les affronter. Un tel projet missionnaire commun pourrait être élaboré et réalisé dans des contextes territoriaux et sociaux voisins, c’est-à-dire dans des communautés limitrophes ou réunies par les mêmes conditions socio-culturelles, ou encore en référence à des milieux pastoraux homogènes, par exemple dans le cadre d’une nécessaire coordination entre pastorale de la jeunesse, des étudiants et des vocations, comme cela existe déjà dans plusieurs diocèses.
Pour cela, la pastorale d’ensemble, en plus d’une coordination responsable des activités et des structures pastorales capables de se rencontrer et de collaborer ensemble, requiert la contribution de tous les baptisés. Comme le dit le Pape François, « quand nous parlons de “peuple”, il ne faut pas comprendre les structures de la société ou de l’Eglise, mais l’ensemble des personnes qui ne marchent pas comme des individus mais comme le tissu d’une communauté de tous et pour tous »[181].
Cela exige que l’institution paroissiale historique ne soit pas emprisonnée dans l’immobilisme ou une répétition pastorale préoccupante, mais qu’elle mette bien au contraire en acte ce “dynamisme en sortie” qui, dans la collaboration entre les diverses communautés paroissiales et une communion renforcée entre clercs et laïcs, l’oriente effectivement vers la mission évangélisatrice, tâche de tout le Peuple de Dieu, qui marche dans l’histoire comme “famille de Dieu” et qui, dans la synergie de ses membres divers, oeuvre à la croissance du corps ecclésial tout entier.
Ainsi, le présent Document, en plus de souligner l’urgence d’un semblable renouveau, présente un ensemble de normes canoniques qui précise la possibilité, les limites, les droits et devoirs des pasteurs et des laïcs, afin que la paroisse se redécouvre un lieu fondamental de l’annonce évangélique, de la célébration de l’Eucharistie, espace de fraternité et de charité, d’où rayonne le témoignage chrétien pour le monde. Autrement dit, la paroisse « doit rester, en tant qu’un lieu de créativité, de référence, de maternité. Et là, mettre en oeuvre cette capacité inventive ; et quand une paroisse va ainsi de l’avant, elle devient ce que j’appelle une “paroisse en sortie” »[182].
124. Le Pape François invite à invoquer « Marie, Mère de l’Evangélisation » afin qu’elle « nous aide, la Vierge, à dire notre “oui” dans l’urgence de faire résonner la Bonne Nouvelle de Jésus à notre époque ; qu’elle nous obtienne une nouvelle ardeur de ressuscités pour porter à tous l’Evangile de la vie qui remporte la victoire sur la mort ; qu’elle intercède pour nous afin que nous puissions acquérir la sainte audace de rechercher de nouvelles routes pour que parvienne à tous le don du salut »[183].
Le Saint-Père a approuvé le présent Document de la Congrégation pour le Clergé le 29 juin 2020.
Rome, 29 juin 2020, en la Solennité des Saints Apôtres Pierre et Paul.

L'intégralité du texte est à retrouver sur le site du vatican Vatican.va

#KTO20ANS La conversion pastorale, avec le cardinal Lacroix

12/12/2019

Père James Mallon - Mode d’emploi pour conversion pastorale

11/01/2016

Le Pape François rencontre les prêtres, religieux, et personnes de la vie consacrée

04/10/2013

Gaudate et Exsultate : présentation de l’exhortation du pape François

09/04/2018

Cette vidéo n'est pas encore disponible.

Cette vidéo n'est pas encore disponible.

7 ans du pape François, sans langue de buis

13/03/2020

Missionnaire confiné

01/05/2020

Une Église en mission ?

12/12/2019

Qu’est-ce qu’une vision pastorale ? par le père André Sarota

11/09/2018